1 décembre 2011
Éric Lafrenière au poste de directeur général
Le Club de golf Saint-Hyacinthe a trouvé son homme
Par: Maxime Desroches

Le processus de sélection étant complété, le conseil d’administration du Club de golf Saint-Hyacinthe a fait connaître l’identité de son nouveau directeur général. Éric Lafrenière, de Saint-Charles-sur-Richelieu, a signé un contrat de quatre ans et comblera ce poste à compter du 12 décembre.

publicité

Anciennement au service du Club de golf La Madeleine, où il a passé près de vingt ans, dont dix en tant que directeur général, Lafrenière était à l’emploi du Club de golf de Berthier depuis l’an dernier.

Selon le président du Club de golf Saint-Hyacinthe, Alain Rivard, qui a joué un rôle important dans le processus de sélection, l’embauche de M. Lafrenière allait de soi étant donné l’expérience que possède l’homme de 44 ans dans toutes les sphères d’opérations d’un club de golf.« Éric était un choix tout désigné en raison de sa personnalité et de l’expérience qu’il a engrangée lors des 20 dernières années. Il a cumulé toutes sortes de responsabilités au fil du temps. À cet égard, il s’est nettement démarqué des autres candidats. Nous croyons par ailleurs qu’il n’y aura pas un contraste trop frappant avec l’administration des six denrières années (sous Patrice Forcier, l’ancien DG, maintenant sous contrat avec le Club de golf de la Vallée-du-Richelieu) », affirme M. Rivard.

Élargir les horizons

Le président du club croit d’ailleurs que l’âge et le profil de carrière d’Éric Lafrenière correspondent aux qualités nécessaires afin de poursuivre le processus d’élargissement du club, dont le statut de terrain semi-privé demeure ambigu aux yeux de plusieurs golfeurs de la région.

« C’est un pas de plus vers une ouverture de nos portes à un public plus large. Plusieurs personnes croient encore, à tort, qu’il est difficile d’obtenir un départ au Club de golf Saint-Hyacinthe. Pourtant, le terrain est ouvert au public en tout temps durant les jours de semaine, de même que les fins de semaine, après midi. Ce sera l’un des mandats du nouveau directeur général de mieux en informer la population », précise Alain Rivard.Le successeur de Patrice Forcier sera aussi en charge, notamment, des activités relatives aux membres et de la restauration, en plus d’épauler le nouveau professionnel en chef du club, Bruno Chicoine.« Nous avons connu un plus grand achalandage la saison dernière et nous espérons poursuivre dans cette même veine avec l’entrée en fonction d’Éric Lafrenière », conclut M. Rivard.-30-

image