8 décembre 2011
Coupe Raymond-Damblant
Le Club de judo de Saint-Hyacinthe fait bonne figure
Par: Maxime Desroches
Benjamin Daviau (à droite) a réalisé un <em>ippon</em> dans les derniers instants de la finale pour décrocher l'or.

Benjamin Daviau (à droite) a réalisé un ippon dans les derniers instants de la finale pour décrocher l'or.

Plusieurs judokas maskoutains ont pris part à une dernière compétition avant le congé des Fêtes, le 4 décembre, à Montréal. Cette compétition était ouverte aux athlètes des classes U15 et U17.

publicité

Satisfait du progrès récent de ses élèves, l’entraîneur Louis Graveline a tenu à souligner le brio de Mathieu Bellavance, qui en a ébloui plusieurs en réalisant une belle projection, laquelle lui a valu le ippon tant convoité. Du côté masculin, Jacob Demers (médaillé d’argent) et Benjamin Daviau (médaillé d’or) ont aussi retenu l’attention de l’instructeur Graveline.

« Ce qu’il y a de remarquable de la victoire de Benjamin, c’est que sa manoeuvre victorieuse est survenue à la toute dernière seconde du combat, alors qu’il se dirigeait vers une défaite », précise-t-il.De retour à la compétition après une longue absence, Jérémie Poirier a quant à lui repris là où il avait laissé en remportant l’argent en U17. Ses coéquipiers William Daviau et Samuel Pelletier sont aussi montés sur le podium, remportant l’argent et le bronze dans leur catégorie respective. Émile Charbonneau a lui aussi tiré son épingle du jeu en obtenant le bronze, après avoir rencontré un adversaire coriace en lever de rideau.Du côté féminin, Sandrine Fournier et Marianne Caya ont offert du judo inspiré, la première des deux grimpant même sur la deuxième marche du podium.« Les jeunes de notre club sont de plus en plus observés par les autres clubs, et avec raison car nos performances les y obligent. Nous allons maintenant profiter d’un temps d’arrêt mérité afin de commencer le deuxième segment de la saison en force », conclut Louis Graveline.

image