14 juillet 2011
Championnats canadiens à Sept-Îles
Le Club de judo de Saint-Hyacinthe ne revient pas les mains vides
Par: Maxime Desroches
Les trois médaillés du Club de judo de Saint-Hyacinthe : Émile Charbonneau, Benjamin Daviau et Jérémie Poirier, accompagnés de l'entraîneur Louis Graveline.

Les trois médaillés du Club de judo de Saint-Hyacinthe : Émile Charbonneau, Benjamin Daviau et Jérémie Poirier, accompagnés de l'entraîneur Louis Graveline.

Cinq athlètes du Club de judo de Saint-Hyacinthe ont pris part, du 1er au 3 juillet, aux championnats canadiens de judo, qui se déroulaient en sol québécois, à Sept-Îles. Du nombre, trois d’entre eux ont couronné leurs efforts d’une présence sur le podium.

Publicité
Activer le son

Émile Charbonneau et Benjamin Daviau, évoluant tous deux dans la classe d’âge U15, ont obtenu respectivement la médaille d’argent et la médaille de bronze. Pour le jeune Charbonneau, il s’agit d’un résultat plus que satisfaisant pour une première expérience à cette compétition d’envergure.

Son coéquipier Benjamin Daviau a quant à lui amélioré son positionnement par rapport à l’an dernier. En effet, à sa première participation, en 2010, il avait obtenu une cinquième place.Dans la catégorie U17, Jérémie Poirier a quant à lui grimpé sur la troisième marche du podium. Cette médaille de bronze s’ajoute à l’or qu’il avait décroché lors de la finale des Jeux du Québec, en mars dernier. Le judoka de 15 ans a aussi combattu lors de la compétition dans la classe U20 avec des judokas beaucoup plus expérimentés que lui. Il s’est bien tiré d’affaire dans les circonstances, enregistrant une victoire par ippon durant son parcours.Finalement, la judoka maskoutaine Sandrine Fournier a joué de malchance. Elle qui offrait alors un magnifique combat et qui dominait son adversaire à sa guise, a vu sa fin de semaine se terminer abruptement en raison d’une blessure qui l’a contrainte à l’abandon.Au total, 400 judokas ont participé à cette prestigieuse compétition, qui mettait un terme à la saison du Club de judo de Saint-Hyacinthe. Les activités reprendront en septembre.

image