10 septembre 2020
Établissements scolaires touchés par la COVID-19
Le Collège Saint-Maurice sur la liste malgré lui
Par: Maxime Prévost Durand

Même si la personne positive à la COVID-19 n’a jamais pénétré à l’intérieur du Collège Saint-Maurice depuis la rentrée, un cas est associé à l’établissement scolaire privé sur la liste du gouvernement.

Un premier cas de COVID-19 associé au Collège Saint-Maurice a été signalé, vendredi, sur la nouvelle liste dévoilée par le gouvernement québécois en lien avec la situation dans les établissements scolaires. Il n’y a toutefois pas lieu de s’inquiéter concernant une possible éclosion puisque la personne en question n’a jamais mis les pieds dans l’école depuis la rentrée, a fait savoir la directrice générale du collège privé, Karine Gamache.

Publicité
Activer le son

« Il n’y a aucun risque de contagion », a-t-elle assuré lorsque jointe par LE COURRIER, en début de semaine. Mme Gamache n’a pas voulu préciser s’il s’agissait d’un élève ou d’un membre du personnel.

C’est avec étonnement qu’elle a vu apparaître le Collège Saint-Maurice sur ladite liste, dont la mise en ligne s’est faite jeudi. C’est qu’à sa simple lecture, on pourrait croire qu’une personne infectée a fréquenté les lieux depuis la rentrée, ce qui, dans la réalité, n’est pas le cas.

« Dès qu’on a vu la liste, on a été capables d’envoyer un plan de communication avant qu’on reçoive une seule question des parents », a indiqué la directrice générale, qui a tenu à rassurer les élèves et leurs parents autant que les membres du personnel.

« On ne veut pas créer une anxiété inutile, a-t-elle ajouté. Mais on se fait un devoir d’être transparents avec les parents, comme on l’a été depuis le début. »

Comme le cas de COVID-19 n’avait jamais pénétré à l’intérieur de l’école depuis son diagnostic, aucune lettre ne leur avait été envoyée avant ça.

Chaque jour depuis la rentrée, chaque école doit remplir un formulaire qui permet, notamment, de répertorier les absences et les cas de COVID-19 lorsqu’il y en a.

Jusqu’à maintenant, Karine Gamache évoque une rentrée qui se déroule bien dans les murs de l’école. « Ici, tout est sous contrôle. On suit les protocoles nécessaires. Nos élèves sont extraordinaires. On voit qu’ils ont pris l’habitude des mesures durant l’été. »

Tout a déjà été pensé si la COVID-19 réussissait à faire son chemin jusqu’à l’intérieur des murs du Collège Saint-Maurice – un scénario qu’on souhaite éviter, mais qu’on sait bien possible, comme dans toute école. Les cours pourront être suivis en temps réel, selon l’horaire régulier, grâce à la vidéoconférence, dans l’éventualité où une classe entière ou des élèves devaient être mis en quarantaine. Cette méthode est d’ailleurs déjà utilisée pour des élèves qui doivent s’absenter pour différentes raisons depuis la rentrée. L’enseignant a une oreillette qui permet à l’élève à la maison de communiquer directement avec lui au besoin, pendant que l’élève suit le cours sur son écran.

Pas de cas dans le CSSSH

Du côté des écoles du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, la COVID-19 ne semble pas faire des siennes pour l’instant puisqu’aucune ne figure sur la liste publiée par le gouvernement, tant au primaire qu’au secondaire. La plus récente mise à jour datait du 4 septembre.

Outre le Collège Saint-Maurice, seule La Petite Académie, une école primaire privée, y apparaît dans la région. Celle-ci avait rapporté la semaine dernière un premier cas parmi ses élèves. Au moins un autre jeune de la même classe avait ensuite reçu un diagnostic positif, selon nos informations.

image