10 juillet 2014
Le Colloque des Pactes ruraux de la Montérégie : une journée inspirante!
Par: Le Courrier
Plus de 160 intervenants du monde rural de la Montérégie étaient réunis à Venise-en-Québec pour la troisième édition du Colloque des Pactes ruraux.

Plus de 160 intervenants du monde rural de la Montérégie étaient réunis à Venise-en-Québec pour la troisième édition du Colloque des Pactes ruraux.

Le 12 juin, plus de 160 intervenants du monde rural de la Montérégie étaient réunis à Venise-en-Québec pour la troisième édition du Colloque des Pactes ruraux. Cette activité a été organisée par la Table des agents ruraux de la Montérégie. Durant cette journée d’échanges animés, les participants ont pu discuter, approfondir et innover sur divers sujets reliés au développement rural.

Ayant pour thème « Allez plus loin avec la Politique nationale de la ruralité 2014-2024 », la journée a permis à plus de 160 élus et acteurs des municipalités rurales de la Montérégie de s’approprier cette nouvelle politique, le Pacte rural et le Pacte plus, dont une délégation d’une dizaine de personnes de la MRC des Maskoutains. Les maires de cinq municipalités rurales de la MRC étaient sur place.

Sébastien Cloutier, du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), était présent pour exposer la philosophie et les grandes orientations derrière les outils offerts aux milieux ruraux et la façon de tirer partie au maximum de ceux-ci au profit du développement des communautés. Les participants ont pu assister à une courte présentation des différents rôles joués par les agents de développement rural ainsi qu’une conférence sur la valeur ajoutée de la participation citoyenne de Jean-François Aubin. M. Aubin étant agent de liaison pour le Réseau québécois de revitalisation intégrée (RQRI) et conseiller municipal à Trois-Rivières. De plus, un atelier participatif portant sur l’approche concertée et intersectorielle, animé par le Centre Saint-Pierre, a permis aux participants de changer de rôles et d’explorer la réalisation d’un projet en intersectorialité. À la fin de la journée, les participants ont eu la chance d’entendre le président du Réseau des investisseurs de Venise-en-Québec, Pierre Parent, pour expliquer aux participants comment il a réussi à mobiliser les citoyens pour investir dans plusieurs projets récréotouristiques qui ont changé le visage de Venise-en-Québec. Le maire de Venise-en-Québec a joué un rôle important dans cette mobilisation et a démontré l’importance de la fierté locale et du bénévolat. Bref, une journée bien remplie qui en aura inspiré plus d’un! Soulignons que depuis la mise en place de la Politique nationale de la ruralité, le Pacte rural maskoutain s’est avéré un outil catalyseur. En plus de doter le milieu d’une aide financière additionnelle pour la réalisation de projets, il contribue à consolider et instaurer dans les différentes municipalités de la MRC une dynamique de mobilisation et un renforcement des capacités de la population à prendre en charge son développement. Le gouvernement du Québec délègue la gestion de ce programme aux MRC qui le gèrent de façon autonome tout en respectant plusieurs critères. Mentionnons, entre autres, la notion d’effort collectif, la concertation et la mobilisation, la responsabilisation locale ainsi que la participation citoyenne. Le Pacte rural se caractérise par sa souplesse, son autonomie de gestion et son ouverture à différents types de projets et de situations.

image