20 décembre 2012
Les taxes en 2013
Le compte de taxes augmentera de 4 %
Par: Le Courrier

Année électorale ou pas, le compte de taxes des Maskoutains va grimper de près de 4 % en moyenne en 2013, et ce, malgré une réduction appréciable du taux de la taxe foncière à la suite du dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation.

Publicité
Activer le son

Comme l’ensemble des valeurs imposables a cru de 14 % avec l’arrivée du rôle triennal 2013-2014-2015 – dans le cas des propriétés unifamiliales, la hausse moyenne de l’évaluation est même de 15,9 % -, le conseil municipal a convenu d’abaisser le taux de la taxe foncière de 80 cents à 72,5 cents (-9,3 %) par tranche de 100 $ d’évaluation. Mais cette baisse de 7,5 cents n’annulera pas complètement l’effet des augmentations de valeur foncière.

C’est ainsi que pour une maison unifamiliale de 195 217 $ en 2012 dont la valeur est maintenant estimée à 226 406 $, la nouvelle moyenne à Saint-Hyacinthe, le compte de taxes passe de 1 561,73 $ à 1 641,44 $, en hausse de 79,71 $ ou de 3,95 %. Pour la taxe foncière seulement, la majoration représente 5,1 %, mais l’augmentation nette est moindre parce que le taux des taxes de service n’a pas bougé. La tarification pour l’eau potable demeure de 175 $ par résidence, celle pour l’assainissement des eaux, de 130 $ et celle pour les matières résiduelles, de 149 $. Quant à la taxe pour la vidange des installations septiques, elle reste fixée à 110 $ par propriété.

Non résidentiel

Dans la catégorie des immeubles non résidentiels de type commercial, le taux de la taxe foncière est diminué de 1,79 $ à 1,675 $ (-6,4 %), là aussi pour pallier l’augmentation des valeurs, laquelle est en moyenne de 8,1 % au nouveau rôle. Il en résulte une augmentation moyenne de 1,15 % de la taxe foncière, mais dans le secteur commercial, une grande disparité peut exister d’un dossier à l’autre.

Par exemple, dans le cas de l’Hôtel des Seigneurs, dont l’évaluation a chuté de 15,3 millions $ à 12,95 millions $ (-15,35 %), la taxe foncière passera de 273 870 $ à 216 912 $, une diminution de 56 958 $ (-20,7 %). Aux Galeries St-Hyacinthe, où l’évaluation a diminué de 61,75 millions $ à 58,27 millions $, la taxe foncière fondra de 129 219 $, passant de 1 105 325 $ à 976 106 $ (-11,6 %). En revanche, la taxe foncière augmentera de 1,5 % dans le cas de l’hôtel Holiday Inn Express, passant de 126 834 $ à 128 767 $. Dans ce dossier, l’évaluation foncière a grimpé de 7,08 millions $ à 7,68 millions $ (+8,4 %). Du côté des immeubles industriels, où l’évaluation foncière a cru en moyenne de 8,1 %, le taux de la taxe foncière est abaissé de 1,79 $ à 1,671 $. Revenus

Selon les prévisions, l’effet combiné de l’augmentation des valeurs foncières et de la diminution des taux de taxation permettra à la Ville de réaliser des recettes de 43 515 961 $ en 2013 grâce à la taxe foncière générale et à la taxe sur les immeubles non résidentiels. Cela représente 2 330 362 $ de plus (5,6 %) que ce qui était inscrit à ce chapitre au budget 2012 (41,18 millions $). Il y a un an, l’harmonisation de la taxe foncière sur tout le territoire de la nouvelle ville de Saint-Hyacinthe par l’imposition d’un taux unique de 80 cents – il était de 79 cents dans l’ancienne ville en 2011 – devait générer en 2012 des revenus supplémentaires de 2,17 millions $.

En 2013, sur un budget total de 86,7 millions $, l’ensemble des taxes devrait générer 61,1 millions $, soit 2,3 millions $ de plus qu’en 2012 (+3,9 %). Par contre, les revenus que la Ville tire des paiements tenant lieu de taxes que lui verse le gouvernement du Québec devraient diminuer de près de 10 %, passant de 6,29 millions $ à 5,66 millions $. Il s’agit d’une conséquence directe de la baisse des taux d’imposition. Et ce sera la même chose avec les compensations que le gouvernement du Canada verse pour ses immeubles, lesquelles passeront de 771 800 $ à 732 300 $ (-5,1 %).

image