14 octobre 2021
Hockey senior AAA
Le Condor prêt à montrer son identité
Par: Maxime Prévost Durand

Le Condor a remporté deux de ses quatre matchs préparatoires, dont le dernier face au Metal Perreault de Donnacona, dimanche. Photo Facebook Le Condor de Saint-Hyacinthe

Une victoire de 7 à 3 face au Metal Perreault de Donnacona a permis au Condor de Saint-Hyacinthe de terminer son calendrier préparatoire sur une bonne note, dimanche, au Stade L.-P.-Gaucher. De quoi mettre l’équipe senior AAA en confiance à l’aube d’une première saison en sol maskoutain.
Publicité
Activer le son

Le Condor donnera le coup d’envoi à sa saison régulière devant ses nouveaux partisans vendredi soir, à 20 h 30, alors que les Loups de La Tuque seront de passage en ville. Les nouvelles couleurs de l’équipe, déménagée de Nicolet l’an dernier, seront portées pour la première fois pour l’occasion.

Avant d’arriver à ce moment tant attendu, le club de Saint-Hyacinthe a traversé un programme de deux matchs en deux jours pour conclure son calendrier préparatoire la fin de semaine dernière. La veille de son triomphe face au Metal Perreault, le Condor s’était incliné 8 à 4 contre les Bisons de Granby, mais plusieurs éléments positifs sont ressortis de cette rencontre malgré la défaite.

« Dans nos deux derniers matchs [préparatoires], on a vraiment vu l’identité de notre équipe, a analysé l’entraîneur-chef du Condor, Michaël Bazinet, lorsque joint par LE COURRIER. On a perdu 8 à 4 à Granby, mais on a eu plus de 60 lancers et on a vu beaucoup d’attaque. On s’attend à avoir une équipe axée sur la vitesse et la robustesse. »

Jusqu’au dernier match préparatoire, de nouveaux joueurs ont été invités pour auditionner avec l’équipe, mais « le line-up est pas mal finalisé maintenant », a confirmé Michaël Bazinet, mardi.

Au total, une dizaine de joueurs qui évoluaient avec le Condor avant son transfert de Nicolet à Saint-Hyacinthe font toujours partie de l’équipe, a-t-il indiqué, citant notamment Marc André L’Héreault et Joakim Arsenault, des « valeurs sûres ».

« Six ou sept joueurs » de la région élargie de Saint-Hyacinthe se sont aussi taillé une place au sein de l’équipe, dont le défenseur maskoutain Benjamin Lecomte, un ancien de la Ligue nord-américaine pressenti pour avoir un rôle important. Certains sont arrivés un peu par surprise, comme le Beloeillois Frédéric Thibault, un joueur invité qui a forcé la main à l’équipe pour être intégré au sein de son alignement grâce à ses performances.

Avec l’imposition du passeport vaccinal pour jouer dans la Ligue de hockey senior AAA, des places étaient à combler chez le Condor, comme dans d’autres équipes, parce que des joueurs qui auraient pu s’aligner avec l’équipe n’étaient pas vaccinés. Cela a permis à d’autres hockeyeurs de faire valoir leur talent en match préparatoire, une chance qu’a notamment saisie Nicholas Savignac, « un joueur qu’on n’attendait pas », mais qui s’est avéré être une révélation à l’offensive, reconnaît l’entraîneur.

L’aspect robustesse est quant à lui entre bonnes mains avec l’ajout du Maskoutain David Godbout et le retour de Olivier Beaudoin, André Thibault et Simon Désormeaux, pour n’en nommer que quelques-uns.

Reste maintenant à voir ce que cette équipe pourra faire sur la glace après des succès mitigés lors de ses trois saisons passées à Nicolet. « On veut faire mieux que ce que le Condor a fait par le passé », assure Michaël Bazinet avec confiance. Il s’est toutefois montré prudent dans ses attentes au niveau du classement. « Quand on va avoir fait le tour des équipes de la ligue, on va mieux savoir où on se situe », note-t-il.

En plus du match de vendredi soir face aux Loups de La Tuque, le Condor aura rendez-vous avec le Metal Perreault de Donnacona dimanche après-midi, à 14 h, toujours au Stade L.-P.-Gaucher. Avec l’entrée en vigueur de nouveaux assouplissements aux mesures sanitaires récemment, il n’y aura aucune limite de spectateurs. La présentation du passeport vaccinal est toutefois requise et le masque devra être porté en tout temps.

image