26 septembre 2019
Le Courrier prépare sa rencontre éditoriale
Par: Le Courrier

Le rédacteur en chef et éditorialiste du Courrier de Saint-Hyacinthe recevra les principaux candidats dans le comté de Saint-Hyacinthe-Bagot dans le cadre de rencontres éditoriales portant sur les prochaines élections fédérales. Le compte-rendu sera présenté en deux volets à l’intérieur de nos éditions du 3 et du 10 octobre. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pour aider les électeurs du comté de Saint-Hyacinthe-Bagot à se faire une opinion en vue des élections du 21 octobre, Le Courrier de Saint-Hyacinthe met actuellement la touche finale à ses rencontres individuelles avec les principaux candidats.

Publicité
Activer le son

Ceux-ci ont été invités à rencontrer cette semaine notre rédacteur en chef et éditorialiste pour défendre leurs idées et les positions de leur parti respectif à travers 20 questions variées et soigneusement préparées par Martin Bourassa. Les candidats sont invités à répondre du tac au tac aux questions qui ne leur ont pas été soumises à l’avance.

Les réponses retenues seront présentées à l’intérieur de deux séries de 10 questions dans nos éditions du 3 et du 10 octobre. Il sera alors possible de comparer en un clin d’œil les positions respectives des candidats à chacune des questions.

Bien entendu, la nature même de cet exercice ne donne malheureusement aucune place à la relance ou à l’argumentation, contrairement à un débat traditionnel. Cette formule a ses limites, mais les réponses des candidats pourront certainement servir à alimenter la campagne dans le comté d’ici la fin de la course électorale.

Brigitte Sansoucy, du NPD, René Vincelette, du Parti libéral du Canada, Bernard Barré, du Parti conservateur, Simon-Pierre Savard-Tremblay, du Bloc québécois, et Sabrina Huet-Côté, du Parti vert, ont été invités à se prêter à cet exercice. Ils ont tous accepté l’invitation de M. Bourassa.

Trois débats sur le radar

Pour le moment, trois débats électoraux sont au programme dans le comté de Saint-Hyacinthe-Bagot. Le premier rendez-vous se déroulera du côté d’Acton Vale où la chambre de commerce locale a convié les candidats à un débat le 1er octobre de 19 h à 21 h au centre communautaire d’Acton Vale. La Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe n’a pas l’intention de répéter l’expérience de 2015 et fera cette fois l’impasse sur la présentation d’un débat électoral au fédéral.

« Nous nous sommes questionnés, mais après réflexion, nous avons convenu de ne pas en faire, précise Lucie Guillemette, directrice générale de la chambre de commerce locale. Nous préférons inviter nos membres à bien s’informer, à suivre la campagne par l’intermédiaire des médias locaux, puis à aller voter. Je pense que les candidats sont déjà très bien couverts dans le comté et nous ne fermons pas la porte à collaborer avec les médias au besoin. »

La journée du 9 octobre s’annonce également chargée pour nos candidats puisque deux débats sont à l’horaire de cette journée. Le premier se déroulera devant les étudiants du Cégep de Saint-Hyacinthe de 13 h à 15 h. On croit savoir qu’il serait aussi possible pour les intéressés de s’y inviter.

Les participants auront aussi l’occasion de croiser le fer en soirée au centre des Loisirs Christ-Roi de Saint-Hyacinthe à l’invitation de Solidarité populaire Richelieu-Yamaska. Des échanges ouverts au grand public sont prévus de 19 h à 22 h.

Au niveau plus montérégien de la chose, l’Union des producteurs agricoles de la Montérégie organisera pour sa part un débat à saveur agricole entre les représentants des principaux partis le 2 octobre du côté de Belœil.

En ce qui concerne les différents débats à travers le comté de Saint-Hyacinthe-Bagot, nous ignorons pour l’instant si tous les candidats ont été invités par les organisateurs et lesquels ont accepté leur invitation.

image