12 novembre 2020
Le courtier immobilier Vincent Lainesse élu président de la Chambre de commerce
Par: Jean-Luc Lorry

Le courtier immobilier et homme d’affaires maskoutain Vincent Lainesse a été élu président de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Fraîchement élu administrateur de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, le courtier immobilier et homme d’affaires maskoutain Vincent Lainesse prend rapidement du galon en accédant à la présidence de l’organisme.

Publicité
Activer le son

« Je remercie les membres du conseil d’administration de m’avoir accordé leur confiance pour exercer ce mandat de président », a indiqué Vincent Lainesse, en entrevue au COURRIER.

Celui-ci succède à Jacqueline Rainville, qui a occupé le poste de présidente de septembre 2017 à septembre 2020.

« Je travaille dans le secteur immobilier depuis sept ans. En plus de mon emploi de courtier, je suis impliqué dans plusieurs projets de développement immobilier avec des associés. Depuis 2018, je suis également engagé dans la gestion de travailleurs étrangers. Il existe un défi en matière d’hébergement pour eux », a détaillé brièvement Vincent Lainesse pour se présenter.

Le nouveau président n’est pas une figure inconnue des membres de la chambre de commerce locale. En 2017, il était coprésident d’honneur du traditionnel tournoi de golf avec Anthony Marcil, Alexandre Brabant et Jean-Philip Pinsonneault.

Dossiers prioritaires

À peine investi du mandat de président, Vincent Lainesse souhaite s’attaquer à deux dossiers qu’il juge prioritaires, soit la situation économique locale liée à la pandémie et la relève en affaires.

M. Lainesse a détaillé ses préoccupations dans une lettre adressée récemment aux membres, dont LE COURRIER a obtenu copie.

« Comme vous, j’observe le déroulement de la situation et les impacts qu’occasionnent les mesures de gestion sanitaire mises en place par le gouvernement. Je ne cache pas mon inquiétude par rapport aux impacts économiques, mais aussi quant aux impacts sociaux qu’a le prolongement des mesures sur notre communauté », écrit-il.

Vincent Lainesse compte impliquer la Chambre de commerce dans les défis que représentent la relève et le transfert d’entreprises, un nouveau champ de pratique pour l’organisme.

« Afin d’assurer la continuité et la croissance de notre économie locale, j’aimerais que notre Chambre développe un plan clair et précis quant à la question de la relève dans nos entreprises. Notre population est vieillissante et la situation n’est pas différente chez nos entrepreneurs. Il faut trouver une voie de passage pour que les plus jeunes puissent poursuivre la mission des plus âgés, et que nous puissions continuer de bâtir sur le travail accompli par ceux avant nous », décrit dans son mot du président M. Lainesse.

Comité exécutif

En plus de l’élection à la présidence, le conseil d’administration de la Chambre a élu son nouveau comité exécutif. Il est maintenant composé d’Elyse Macdonald et d’Audrey Blouin (vice-présidentes), d’Éric Leblanc (vice-président), de Daniel Massicotte (trésorier) et de Michel Charbonneau (secrétaire).

image