20 août 2020
Ancien conseiller municipal Robert Théroux
Le décès d’un digne représentant de La Providence
Par: Véronique Lemonde

Robert Théroux a été conseiller municipal de 1980 à 1984. Photo gracieuseté

Conseiller municipal de Saint-Hyacinthe pour le secteur La Providence de 1980 à 1984, Robert Théroux, également un optométriste bien connu dans la région, s’est éteint à l’âge de 66 ans le 10 août au Centre d’hébergement de Tracy, à Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

La Ville de Saint-Hyacinthe a d’ailleurs mis en berne, depuis le 14 août et pour une semaine, le drapeau des Armoiries flottant au mât de l’hôtel de ville afin de souligner la contribution de Robert Théroux à la communauté maskoutaine tout au long de sa carrière.

Le conseiller du secteur Saint-Joseph à la même époque, Claude Marchessault, se souvient très bien de son collègue, quelqu’un fier de son milieu, vigilant et très attentif à ses concitoyens. « C’était un excellent conseiller, très ancré dans son désir de servir sa communauté. Il suivait vraiment ses dossiers à la lettre. C’était surtout un digne représentant du secteur La Providence à l’époque où la fusion avec la Ville de Saint-Hyacinthe était encore très récente. Sincèrement, ce fut un passage heureux, car il savait comprendre également les autres dossiers plus globaux qui concernaient la ville de Saint-Hyacinthe en entier », souligne M. Marchessault.

Même son de cloche du côté de l’homme d’affaires Pierre Solis, également conseiller municipal de 1980 à 1984 dans le secteur Bourg-Joli, et qui se souvient d’un homme charmant à côtoyer et très travaillant. M. Solis souligne d’ailleurs l’importance qu’il accordait à sa clinique optométrique fondée dans les années 80, OptoPlus. Actif plus d’un quart de siècle au sein de l’Association des optométristes du Québec, Robert Théroux a participé, entre autres, à l’harmonisation de la profession pour créer l’Ordre des optométristes du Québec. Il a aussi été administrateur à la Régie de l’assurance maladie du Québec.

« Quand il s’est présenté en 1980, il avait 27 ans. À mon souvenir, c’est l’un des plus jeunes conseillers municipaux qu’a connu Saint-Hyacinthe », souligne quant à lui Bernard Barré, qui l’a surtout connu comme un ami avec qui il pratiquait le baseball et comme voisin, avant de lui-même devenir conseiller municipal de La Providence depuis 1988. « C’était quelqu’un de très dynamique, très impliqué. Il ne regardait pas le train passer, il chauffait le train plutôt! J’ai été très surpris et attristé d’apprendre son décès », conclut M. Barré.

Robert Théroux a finalement été connu à Saint-Hyacinthe pour ses nombreuses implications que ce soit en fondant le Saint-Hyacinthe Élite, comme président de la Fondation Aline-Letendre et du Festival Rétro et également comme administrateur du Centre de santé Richelieu-Yamaska.

La famille de M. Théroux recevra les condoléances au salon Mandeville & Mineau de Sorel-Tracy le 12 septembre.

image