19 septembre 2019
Le Défi Rotary de retour pour la même cause
Par: Rémi Léonard

Caroline Dupré et Richard Flibotte, coprésidents d’honneur du Défi Rotary, Pierre Dumaine, président du Club Rotary de Saint-Hyacinthe, et Éric Ouellet, directeur de l’école René-Saint-Pierre. On remarque à leurs pieds la nouvelle traverse piétonnière. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un aperçu des modules adaptés qui doivent être installés en 2020 dans le futur parc de l’école René-Saint-Pierre. Photo gracieuseté

Le 4e Défi Rotary vous offre une bonne raison de courir ou de marcher entre collègues ce dimanche 22 septembre. Comme l’an passé, les fonds recueillis grâce à cette activité serviront à donner une cour digne de ce nom à l’école René-Saint-Pierre.

Publicité
Activer le son

La réalisation de ce parc entièrement adapté aux personnes handicapées devient d’ailleurs de plus en plus concrète, alors que le début des travaux est maintenant fixé au début de l’été prochain, pour une ouverture possible dès l’automne 2020, a indiqué la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH). Celle-ci a également dévoilé les premières esquisses des futures installations, qui seront situées directement en face de l’école, sur le terrain de l’ancienne église Sacré-Cœur.

En combinant les recettes du Défi Rotary à l’argent amassé au printemps lors de la Journée Pacini, le président du Club Rotary de Saint-Hyacinthe, Pierre Dumaine, a assuré pouvoir dépasser sans problème l’objectif fixé à 50 000 $. Si son organisme supporte différentes initiatives un peu partout à travers les écoles de la région, M. Dumaine admet que l’école René-Saint-Pierre est en quelque sorte « l’école chouchou » du Club Rotary vu les besoins particuliers de sa clientèle. « L’épanouissement des jeunes fait partie de nos priorités », a-t-il déclaré en parlant de ce projet « porteur ».

Les coprésidents d’honneur du 4e Défi Rotary sont le président et la directrice générale de la CSSH, respectivement Richard Flibotte et Caroline Dupré. « C’était naturel pour nous de s’allier à des gens de cœur et de passion », a commenté M. Flibotte. Après avoir attendu « très longtemps », il est plus que temps que l’école René Saint-Pierre soit « enfin munie d’un parc-école adapté à sa clientèle », a renchéri Mme Dupré.

Un parc qui devient réalité

Le projet est évalué à près de 2 M$ au total, même si une bonne partie des coûts est déjà engagée, notamment l’achat du terrain par la commission scolaire et la démolition de l’église. Plus récemment, la Ville de Saint-Hyacinthe a aussi procédé au réaménagement de la traverse piétonnière du boulevard Laframboise, qui relie l’école et le parc. Dorénavant plus étroit, le passage des véhicules se trouve ralenti et la signalisation, qui inclut notamment des signaux lumineux, avertit clairement les automobilistes de céder le passage aux piétons. La traverse est par ailleurs aménagée de manière à ce qu’on puisse passer d’un trottoir à l’autre sans gravir une seule marche, un avantage pour les personnes qui se déplacent dans un fauteuil.

« On parlait de projet, maintenant on parle de réalisations », a ainsi lancé le directeur de l’école René-Saint-Pierre, Éric Ouellet, pour illustrer l’avancement. La prochaine grande étape, prévue l’été prochain, consistera à installer les modules et à réaliser l’aménagement paysager, qui inclut la création de sentiers.

Le Défi Rotary est à nos portes

Pour y arriver, il faudra toutefois que la communauté continue de supporter le projet à travers des activités comme le Défi Rotary. Que ce soit à la marche ou à la course, plusieurs options de distances sont possibles pour réaliser le parcours en duo ou en équipe. Bref, chaque participant est le bienvenu dans une ambiance non compétitive. Le départ se fera ce dimanche à partir de l’école secondaire Casavant.

image