10 mai 2012
Défi sportif 2012
Le dépassement de soi à l’état pur
Par: Maxime Desroches

L’une en était seulement à sa deuxième participation, l’autre école y prend part depuis maintenant 15 ans. Les élèves des écoles Bois-Joli et René-Saint-Pierre ont pleinement savouré leur expérience au Défi sportif AlterGo, qui se tenait du 23 au 29 avril, au Centre Claude-Robillard, à Montréal.

publicité

Synonyme de dépassement de soi, le Défi sportif accueille depuis près de 30 ans des centaines d’athlètes ayant un handicap physique ou intellectuel, que celui-ci soit léger, modéré ou sévère.

Accompagnés de 16 moniteurs qui se sont relayés du lundi au jeudi, près de 55 athlètes de l’école René-Saint-Pierre âgés entre 7 et 21 ans ont vécu cette expérience sportive unique lors des épreuves d’athlétisme (60 m, 200 m, relais, lancer du poids et saut en longueur), de volleyball, de basketball, de hockey-balle et de natation. Cet établissement envoie des athlètes au Défi sportif depuis 1997. Au-delà de la victoire ou de la défaite, ces jeunes gardent des souvenirs impérissables de leur semaine, que ce soit leur première fois ou non, croit l’enseignante au pavillon Moreau de l’école René-Saint-Pierre, Julie Savignac. Les élèves choisissent plusieurs mois à l’avance les disciplines qui les intéressent et se préparent en conséquence lors des mois précédant ce grand rendez-vous.« Il faut voir l’ardeur avec laquelle les élèves pratiquent leur épreuve lors des ateliers de sport pour comprendre à quel point cela leur tient à coeur. Chacun attend ce moment avec impatience. D’ailleurs, une fois sur place, on ne voit que des sourires et de la bonne humeur partout. Chacun y trouve son compte, médaillé ou non », souligne Mme Savignac.

Un beau projet

Pour l’école Bois-Joli, qui y envoyait deux classes d’adaptation scolaire pour un total de 24 athlètes, il s’agissait d’une seconde participation au Défi sportif. Dans le cadre d’un projet d’une classe du volet « langue » de l’école Sacré-Coeur, des élèves de cinquième année ont accompagné les athlètes durant leur entraînement en vue des épreuves d’athlétisme et de soccer.

« Au Défi sportif, c’est vraiment leur moment. Chacun était très motivé cette année, entre autres grâce à la conférence inspirante livrée par le sprinteur Bruny Surin il y a quelques semaines », raconte l’enseignante Michelle Latraverse.« Le projet des élèves de cinquième a aussi créé une belle dynamique. Puisqu’ils étaient présents au Centre Claude-Robillard lors de nos deux journées de compétition, c’était sécurisant pour les athlètes. Ce fut une belle initiative qui demandait beaucoup de prépration, mais qui a aussi créé de beaux liens d’amitié », ajoute-t-elle.Le Défi sportif rassemble plus de 4 000 athlètes de toutes les déficiences provenant de 15 pays, année après année, depuis 1984. Il s’agit d’un événement unique au monde.

image