16 octobre 2014
Football scolaire
Le Drakkar cadet en échappe une, le juvénile l’emporte
Par: Maxime Prévost Durand
Le Drakkar juvénile tentera de signer une première saison parfaite samedi face à l’école Louis-Philippe-Paré. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le Drakkar juvénile tentera de signer une première saison parfaite samedi face à l’école Louis-Philippe-Paré. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les chances que le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme termine au premier rang de la classe cadet 2b ont diminué après que l’équipe se soit inclinée 35 à 27 face à la Polyvalente Marcel-Landry samedi. Malgré la défaite, le Drakkar a toutefois confirmé sa place en séries d’après-saison.

Publicité
Activer le son

Le Drakkar cadet montre maintenant une fiche de cinq victoires, une défaite et une joute nulle, pendant que la Polyvalente Marcel-Landry affiche six victoires en autant de sorties. Le club d’Iberville a donc pris une sérieuse option sur le premier rang de la division 2b grâce à sa victoire en sol maskoutain samedi, alors que l’avantage du terrain pour les séries était à l’enjeu. Il s’agissait du seul affrontement entre les deux équipes cette saison.

La PHD était pourtant en contrôle du jeu, menant 20 à 6 jusqu’au milieu du troisième quart. Les blessures sont toutefois venues embêter le Drakkar et la porte s’est ouverte pour Marcel-Landry, qui a réussi à remonter la pente. Gardant un écart de seulement un point jusqu’à la dernière minute de jeu, le Drakkar a vu son adversaire marquer un dernier touché pour voler la victoire.

Le Drakkar cadet bénéficiera d’une semaine de congé, avant de reprendre l’action une dernière fois en saison régulière, le 25 octobre, face à l’école Fernand-Lefebvre.

Tout roule pour le juvénile

Rien ne semble pouvoir arrêter le Drakkar juvénile, qui a signé sa cinquième victoire de la saison samedi, face au Regional High School de Châteauguay Valley. Les Maskoutains l’ont emporté 34 à 10.

Le Drakkar a eu le temps d’inscrire deux touchés sans même que Châteauguay ne puisse profiter d’une séquence à l’attaque. Après une montée fructueuse dès la première séquence de la rencontre, la PHD a joué le botté court et a réussi à recouvrer le ballon, menant à un second majeur.

L’équipe maskoutaine n’a jamais été inquiétée, affrontant un club qui n’a pas goûté à la victoire cette saison. Les deux formations se retrouveront d’ailleurs en demi-finale de la division 3 dans une semaine.

Entre temps, le Drakkar disputera une dernière joute du calendrier régulier samedi à 14 h contre l’école Louis-Philippe-Paré à Saint-Hyacinthe. Il tentera de demeurer invaincu en saison régulière. Il s’agirait d’une première saison parfaite dans l’histoire du Drakkar.

image