10 septembre 2015
Football scolaire juvénile
Le Drakkar remporte la première manche face aux Patriotes
Par: Maxime Prévost Durand
On a eu droit à un match défensif entre les Patriotes et le Drakkar, remporté 9 à 2 par la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

On a eu droit à un match défensif entre les Patriotes et le Drakkar, remporté 9 à 2 par la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La rivalité entre le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph promet de grandir au cours de la prochaine saison. Déjà dans la même classe chez les cadets l’an dernier, les deux clubs maskoutains se retrouvent maintenant dans la même division chez les juvéniles cette saison en raison de

publicité

Les deux écoles avaient rendez-vous dans la classe juvénile 2b pour lancer leur ­saison vendredi dernier devant une ­imposante et bruyante foule à l’École ­secondaire Saint-Joseph. Le Drakkar a remporté le premier de deux duels entre les deux formations au compte de 9 à 2.

Dès les premières minutes de la ­rencontre, la Polyvalente Hyacinthe-­Delorme a donné le ton en inscrivant un premier touché après un botté court sur le coup d’envoi, recouvert par le ­Drakkar. Deux jeux plus tard, Hyacinthe-Delorme brisait la glace et prenait les ­devants.

Le Drakkar est passé près de doubler son avance au début du deuxième quart lorsqu’un botté de dégagement a été ­retourné sur une distance de 40 verges jusque dans la zone des buts, sauf qu’une pénalité sur la séquence a annulé le touché et a forcé la reprise du botté. La PHD n’a finalement pas inscrit de point.

Les deux équipes ont été plutôt limitées dans leurs offensives, que ce soit en ­raison de la défensive adverse, d’une mauvaise exécution ou de nombreuses pénalités, ce qui explique le bas pointage.

Les Patriotes sont d’ailleurs passés bien près d’égaliser la marque dans les dernières minutes du match en réalisant un long jeu par la passe qui les aurait amenés à la ligne de 10 du Drakkar, mais encore là, une pénalité est venue annuler la progression.

Les Patriotes et le Drakkar ont chacun inscrit deux points sur un touché de ­sûreté dans la rencontre.

Les deux équipes se retrouveront pour le deuxième chapitre de la rivalité lors du dernier match de la saison, le 24 octobre en après-midi. Entre-temps, le Drakkar sera à Farnham vendredi soir pour y affronter l’école secondaire Jean-Jacques-Bertrand, tandis que les Patriotes ­visiteront l’école secondaire Marcel-Landry du côté d’Iberville, toujours vendredi soir.

Autres matchs

Les Patriotes cadets ont quant à eux ­remporté haut la main leur match ­d’ouverture, disputé à Iberville face à l’école secondaire Marcel-Landry. L’ESSJ est repartie avec un gain de 55 à 20 en poche.

L’équipe a rapidement pris une ­confortable avance, si bien qu’elle est ­retournée au vestiaire pour la mi-temps avec une priorité de 36 points, 42 à 6. Cette avance aura été amplement ­suffisante pour les conduire vers ce ­premier gain.

On pourra les retrouver de nouveau en action samedi, cette fois face à l’École Fernand-Lefebvre du côté de Sorel.

L’équipe benjamine des Patriotes ­lancera quant à elle sa saison samedi en visitant l’école Bernard-Gariépy, aussi à Sorel.

Le Drakkar a connu un peu plus de­ ­difficultés pour lancer sa saison chez les cadets. Il n’a pas été en mesure de contenir la puissance de l’école Fernand-Lefebvre, qui a pris rapidement une avance de 21 à 0.

La jeune équipe – à peine 11 joueurs sont de retour sur les 50 – s’est finalement avouée vaincue au compte de 39 à 0. Elle affrontera, dimanche, l’école J.-H.-Leclerc à Granby.

image