6 septembre 2018
Coupe Groupe financier Multi Courtage de football de Saint-Hyacinthe
Le Drakkar triomphe à son tour
Par: Maxime Prévost Durand
Après l’avoir échappée l’an dernier, le Drakkar a remporté la Coupe Groupe financier Multi Courtage de football de Saint-Hyacinthe devant les étudiants de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. La directrice de la PHD, Nancy Prévéreault, a reçu la coupe des mains de Guy Duhaime, président de Groupe financier Multi Courtage. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après l’avoir échappée l’an dernier, le Drakkar a remporté la Coupe Groupe financier Multi Courtage de football de Saint-Hyacinthe devant les étudiants de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. La directrice de la PHD, Nancy Prévéreault, a reçu la coupe des mains de Guy Duhaime, président de Groupe financier Multi Courtage. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La deuxième édition de la Coupe Groupe financier Multi Courtage de football de Saint-Hyacinthe, opposant les équipes juvéniles des deux programmes de la région, a couronné le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. Remportée par les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph l’an dernier, la coupe a changé de mains à la suite d’une victoire de 21 à 2 du Drakkar face à ses rivaux maskoutains le 31 août.

Publicité
Activer le son

Une imposante foule partisane, composée de tous les élèves de la PHD et des membres du personnel, était massée sur toute la longueur des lignes de côté pour l’occasion. « Les jeunes étaient vraiment contents de pouvoir soulever le trophée devant leurs camarades et ils étaient fiers de représenter leur école et le programme », a souligné l’entraîneur-chef du Drakkar, Frédéric Mallette.

Malgré un pointage en apparence sévère, c’est un duel plutôt serré qui a animé cet après-midi de rentrée scolaire. À la mi-temps, la marque était d’ailleurs seulement de 7 à 2. Les Patriotes se sont approchés de la zone des buts à deux reprises dans cette première mi-temps, mais n’ont pas réussi à capitaliser. Les deux points enregistrés par les Patriotes ont été l’affaire de la défensive, qui a réussi un plaqué dans la zone des buts pour un touché de sûreté.

« Saint-Joseph nous a donné plus de fil à retordre que ce à quoi on s’attendait, a avoué l’entraîneur Mallette. Au début du match, les gars étaient un peu stressés avec tous les élèves présents sur les lignes de côté. Mais en deuxième demie, il y avait moins de pression et on s’est mis à mieux exécuter nos jeux », a-t-il résumé. Cette deuxième demie a été toute à l’avantage du Drakkar, qui a ajouté 14 points au tableau, en route vers sa première victoire de la saison.

L’entraîneur du Drakkar s’est dit particulièrement (et agréablement) surpris de l’efficacité de ses unités spéciales qui ont réussi à bloquer une tentative de placement et un botté de dégagement, en plus de réaliser de bons retours de bottés.

Du côté des Patriotes, les blessures n’ont pas aidé leur cause, réduisant l’effectif disponible au fil du match et amenant certains joueurs à être utilisés davantage. « Notre manque de profondeur a fait mal, a noté l’entraîneur-chef des Patriotes, Marco Arpin. Nos joueurs de ligne ont joué en défensive et en offensive durant tout le match, alors il y avait aussi une fatigue qui se faisait sentir plus le match avançait. »

Même si l’enjeu était grand, il s’agissait pour les deux formations maskoutaines de leur premier match de la saison. Autant d’un côté comme de l’autre, les entraîneurs se sont dits encouragés par la performance de leur équipe pour lancer la campagne.

Le Drakkar et les Patriotes seront de retour en action vendredi soir pour leur deuxième match du calendrier régulier. Le Drakkar sera en action du côté de La Prairie face à l’école de la Magdeleine et les Patriotes accueilleront les joueurs de l’école J.-H.-Leclerc de Granby. Les équipes benjamines et cadettes du Drakkar et des Patriotes entameront quant à elles leur saison au cours de la fin de semaine.

image