14 mai 2015
Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie
Le drapeau arc-en-ciel flotte à Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier
La Ville de Saint-Hyacinthe a hissé le drapeau arc-en-ciel au mât de l’hôtel de ville pour sensibiliser la population, mais également montrer aux personnes homosexuelles, bisexuelles et transidentitaires, ainsi qu’aux organismes qui les accompagnent, qu’elle les soutient contre les comportements homophobes.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Ville de Saint-Hyacinthe a hissé le drapeau arc-en-ciel au mât de l’hôtel de ville pour sensibiliser la population, mais également montrer aux personnes homosexuelles, bisexuelles et transidentitaires, ainsi qu’aux organismes qui les accompagnent, qu’elle les soutient contre les comportements homophobes. Photo François Larivière | Le Courrier ©

En soutien à la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai, la Ville de Saint-Hyacinthe a hissé le drapeau arc-en-ciel au mât de l’hôtel de ville, pour une quatrième ­année consécutive.

Publicité
Activer le son

Par cette action symbolique, elle désire sensibiliser la population, mais ­également montrer aux personnes ­homosexuelles, bisexuelles et transidentitaires, ainsi qu’aux organismes qui les accompagnent, qu’elle les soutient contre les comportements homophobes.

« Ce lever de drapeau est un geste simple, mais nous avons eu écho qu’il est particulièrement signifiant, surtout pour ceux et celles qui vivent en dehors de grands centres urbains. Aussi simple ­soit-il, il envoie cependant un message clair : en tant que municipalité, nous ne tolérons pas la discrimination », a ­exprimé Johanne Delage, conseillère ­municipale de Saint-Hyacinthe.

Cette année, la campagne souligne les alliés de la communauté LGBT. En 2012, la Ville de Saint-Hyacinthe avait reçu le prix de partenaire par ­excellence du Conseil québécois des gais et lesbiennes. Le JAG (Jeunes Adultes Gai-e-s), ­organisme d’entraide et d’action depuis 20 ans, lui avait ­aussi remis un jaguar en 2014 pour son appui. « Nous ­continuerons à nous montrer dignes de ces titres d’alliés », a déclaré Claude ­Corbeil, maire de Saint-­Hyacinthe.

Les Maskoutains et Maskoutaines sont invités à démontrer leur appui à la ­communauté gaie, lesbienne et ­transgenre, en participant activement à la Journée contre l’homophobie et la ­transphobie, le dimanche 17 mai.

image