2 mai 2019
Le Duathlon Jefo-BJSC de retour pour une 2e édition
Par: Maxime Prévost Durand

Le Duathlon Jefo-BJSC tiendra sa 2e édition le samedi 18 mai à Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Avec le succès remporté par sa 1re édition l’an dernier, le Duathlon Jefo-BJSC répétera l’expérience le 18 mai avec la tenue de sa 2e édition sur le site enchanteur du Vignoble Château Fontaine et du Campus Jefo.

publicité

Visant à faire bouger à la fois les jeunes et les adultes, l’activité organisée conjointement par l’école primaire Bois-Joli-Sacré-Coeur et l’entreprise Jefo propose des épreuves pour tous les types de sportifs, du non-initié au plus expérimenté, du plus jeune au plus vieux.

Afin d’inciter le plus grand nombre d’enfants à y participer, un volet scolaire est proposé tout à fait gratuitement aux élèves du primaire. Même les jeunes de 6 ans et moins sont invités à prendre le départ. Il sera d’ailleurs permis aux enfants de 4 ans et moins d’utiliser une trottinette ou un vélo d’équilibre.

En matinée, les classes U13, U15, de même que le duathlon découverte et sprint (individuel ou par équipe), prendront d’assaut le circuit, tout comme le duathlon entreprise.

Deux épreuves de course à pied, de 5 km et 10 km, seront aussi présentées, tout comme l’épreuve familiale du mile (1,6 km), laquelle est offerte gratuitement à tous sur le coup de midi.

Une nouveauté cette année, le duathlon sprint s’inscrira dans le cadre des épreuves du circuit de la Coupe Québec de Triathlon Québec, a-t-il été dévoilé lors du point de presse annonçant les grandes lignes de cette 2e édition.

« Nous avons évalué la 1re édition du Duathlon Jefo-BJSC pour nous assurer que l’activité respectait nos critères d’organisation et de sécurité et vous nous avez démontré que c’était réalisable d’avoir une Coupe Québec ici dès la 2e édition, ce qui est rare », a soutenu le directeur technique de Triathlon Québec, Éric Noël.

Même si le côté compétitif sera plus élevé pour ce volet, l’événement dans son ensemble demeure très accessible, a-t-il ajouté. Dans cette optique, ceux qui ne possèdent pas de vélo de route peuvent très bien faire le parcours avec leur vélo de montagne ou leur vélo hybride.

De son côté, le président d’honneur, Jonathan Robin, n’a pas manqué de louanger l’organisation et les installations.

« Pour avoir participé à plusieurs compétitions à travers le Québec, j’affirme sans gêne que nous avons ici le plus bel endroit, au milieu d’un vignoble, en plus d’avoir une route sécuritaire comme le Chemin du Rapide-Plat Nord », mentionne l’homme d’affaires bien connu dans la région, qui compte lui-même de nombreuses expériences internationales en tant que triathlète.

Avec un caractère familial mis de l’avant, le Duathlon Jefo-BJSC se veut une occasion de réunir parents et enfants au cœur d’une même activité. « Je pense que c’est important pour nos jeunes de voir les adultes faire du sport et de leur montrer l’exemple », ajoute M. Robin.

En plus de rassembler plusieurs générations à travers le sport, le Duathlon Jefo-BJSC se démarque par son caractère social. L’activité permettra justement d’amasser des fonds au profit du Centre de pédiatrie sociale Grand Galop de Saint-Hyacinthe, qui offre des services pédiatriques à plus de 118 enfants issus d’un milieu défavorisé. L’an dernier, un montant de plus de 6500 $ avait été remis au Centre Louise Bibeau.

Pour toute l’information ou pour s’inscrire, on visite le duathlon.jefo.ca.

image