25 décembre 2014
Le Groupe Lambert investit à Douville
Par: Jean-Luc Lorry
Le Groupe Lambert vient d’acquérir un vaste terrain commercial situé dans le quartier Douville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Groupe Lambert vient d’acquérir un vaste terrain commercial situé dans le quartier Douville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Groupe Lambert qui possède les concessions Honda, Hyundai et Kia à Saint-Hyacinthe vient d’acquérir un site commercial situé à l’angle de l’avenue de Dieppe et du boulevard Laurier Ouest dans le quartier Douville, a appris LE COURRIER.

publicité

Évalué par la municipalité à 1,6 M$, ce terrain sur lequel sont installés les boutiques de vêtements Pantorama, Levi’s l’Entrepôt (récemment fermée) et un local vacant a été vendu pour un montant de 1,9 M$.

« L’idée est de développer ce site commercial. C’est un grand terrain qui est très bien situé », indique en entrevue au COURRIER, Félix Lambert, président du Groupe Lambert.

Le représentant du COURRIER a demandé à M. Lambert s’il comptait y déménager Kia Saint-Hyacinthe où il loue un emplacement commercial sur la rue Cusson qui appartient au Groupe Robin.

« Nous avons un bail à long terme. Pour le moment, nous n’avons pas de projet précis à annoncer », a-t-il répondu sur le sujet.

Avant d’être vendue en octobre 2013 au Groupe Lambert, la concession Kia appartenait au Groupe Baril de Saint-Hyacinthe, qui est l’un des plus importants concessionnaires Ford au Québec.

Cette acquisition avait été motivée par la bonne santé financière du Groupe Lambert et par la popularité croissante du constructeur automobile sud-coréen.

Alexandre Lambert, qui est coactionnaire avec son frère Félix de la société Gestion Memphré 2000 qui a acquis ce terrain commercial, considère que le district Douville est doté d’un fort potentiel de développement.

Un secteur qui gagnera en attrait lorsque le prolongement du boulevard Casavant Ouest sera complété.

Intérêt du CITVR

Longtemps à vendre, cette propriété d’une superficie de plus d’un hectare était convoitée par la Ville de Saint-Hyacinthe et le Conseil intermunicipal de transport de la Vallée du Richelieu (CITVR).

Ces deux institutions considéraient ce site idéal pour y aménager un stationnement dit « incitatif » intégré au réseau de transport collectif.

Dans le stationnement de ce petit complexe commercial, le CITVR loue jusqu’à maintenant des cases de stationnement destinées aux utilisateurs de la navette vers Mont-Saint-Hilaire.

image