8 novembre 2012
Le JAG multiplie ses efforts
Par: Le Courrier
Michel Beaudoin, chargé de projet; Alexandre Houle, intervenant; et Dominique Gauvreau, coordonnateur.

Michel Beaudoin, chargé de projet; Alexandre Houle, intervenant; et Dominique Gauvreau, coordonnateur.

À l’occasion de son 15e anniversaire, l’organisme Jeunes Adultes Gai-e-s (JAG), dont le siège social est implanté à Saint-Hyacinthe, multiplie ses efforts. En plus de poursuivre les services et activités offerts dans la communauté, l’organisme tente désormais d’outiller les écoles secondaires pour les aider à contrer l’homophobie.

publicité

1040pp5r-jag

Ce nouveau projet de développement et d’interventions pédagogiques pour aborder l’homophobie est proposé dans les écoles secondaires de la Montérégie, plus précisément celles situées sur les territoires de la MRC Les Maskoutains, Acton Vale, La Vallée-du-Richelieu et Pierre-De Saurel.

Réalisé en collaboration avec la Chaire de recherche en homophobie de l’UQÀM, la Chaire de recherche du Canada en éducation de la santé et la Centrale syndicale du Québec, le projet proposé par le JAG vise à outiller les enseignants afin qu’ils puissent insérer des situations d’apprentissage et d’évaluation dans leur programmation qui sensibiliseront les jeunes à la diversité sexuelle, en plus de prévenir l’homophobie. Un intervenant provenant de l’organisme est même mis à la disposition des écoles participantes pour alléger la tâche des enseignants.« Avec le temps, nous proposerons des activités pour différents cours. Pour l’instant, nous commençons avec le cours de français. Nous poursuivrons ensuite avec la géographie et l’histoire », avance Dominique Gauvreau, coordonnateur au JAG.À l’École secondaire François-Williams, le projet est en place depuis près d’un an et présente des résultats prometteurs, selon M. Gauvreau. Une des activités proposées aux enseignants par le JAG est de présenter aux élèves des choix de lecture dont le personnage principal est homosexuel.Afin de faciliter le travail des enseignants, l’organisme souhaite produire davantage d’outils pédagogiques clés en main. Depuis quelques années, le JAG fournit d’ailleurs des outils d’atelier aux intervenants qu’il a lui-même conçus, tels qu’une bande dessinée intitulée Pas toi une tapette ainsi qu’un DVD intitulé L’amour gai… c’est OK! Pour l’instant, l’organisme est encore en pourparlers avec certaines écoles de la Montérégie, mais il continue de préparer le terrain. Quant aux activités et services offerts à la communauté, l’organisme poursuit le soutien individuel et de groupe ainsi que les activités promotionnelles et préventives. Les activités sociales en soirée pour le groupe des personnes âgées de 14 à 35 ans se poursuivent un jeudi sur deux à Saint-Hyacinthe, tandis que d’autres activités seront organisées pour le groupe des personnes âgées de 35 ans et plus. Les activités et services offerts sont disponibles chaque mois sur le site Internet www.lejag.org Pour plus d’information, on peut contacter l’organisme au 450 774-1349 ou par courriel à l’adresse info@lejag.org.

image