26 août 2021
Le Jardin Daniel A. Séguin fête la fin des vacances
Par: Le Courrier

Les fourmis géantes du Théâtre de la Dame de Cœur seront de retour au Jardin Daniel A. Séguin le dimanche 29 août. Photo Paul Baril | Club photo Saint-Hyacinthe

Le dimanche 29 août, le Jardin Daniel A. Séguin organisera une journée haute en couleur pour célébrer la fin de l’été et pour souhaiter une bonne rentrée scolaire aux jeunes.

Publicité
Activer le son

Les visiteurs et visiteuses auront l’occasion de profiter du Jardin à son meilleur puisque les végétaux sont en pleine floraison. Le Jardin français à lui seul accueille plus de 3000 végétaux en fleur. Du côté de la terrasse, les végétaux gagnants du concours Les Exceptionnelles sont exposés.

LES FOURMIS GÉANTES ENVAHISSENT LE JARDIN À NOUVEAU

Aussi, pour la seconde fois cette saison, le Jardin sera envahi par des insectes, mais pas n’importe lesquels! Il s’agit de quatre fourmis géantes, incluant la reine, qui arrivent tout droit du Théâtre de la Dame de Cœur. Elles feront quatre sorties au cours de la journée. Un défilé royal à ne pas manquer!

SECONDE ENVOLÉE DE PAPILLONS

Après l’immense succès de l’envolée de papillons en mai, le Jardin offre une seconde occasion de venir relâcher un papillon dans la nature. L’envolée se fera à 14 h dans le Jardin français, qui abrite cette année le Parcours sur la biodiversité en milieu urbain, réalisé grâce au soutien financier de la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe. Un don de 10 $ à la Fondation du Jardin est requis pour relâcher un monarque. Quantité limitée de papillons : premier arrivé, premier servi!

TARIF RÉDUIT

Les adultes qui possèdent une carte Accès-loisirs valide ont droit à un rabais de 25 % sur leur billet d’entrée. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans avec présentation d’une carte valide Accès-loisirs ou de la Médiathèque maskoutaine.

Inauguré le 15 juillet 1995, le Jardin Daniel A. Séguin est né du désir de fournir aux étudiants et étudiantes de l’ITAQ un laboratoire grandeur nature. Situé à Saint-Hyacinthe, ce magnifique parc floral de 4,5 hectares déploie aujourd’hui trois volets : pédagogique, culturel et touristique.

image