3 septembre 2015
Le karaté, une histoire de famille
Par: Le Courrier

Un an après son frère, William, Mariane Brodeur a obtenu sa ceinture noire. Pratiquant le ­karaté depuis une dizaine d’années sous la férule de son père, Seinsi Guy Brodeur du Centre des arts martiaux Guy Brodeur, elle a mis la main à la pâte pour mettre la main sur cette ­distinction, suivant ainsi les traces de son frère aîné. Pour sa part, William a obtenu tout ­récemment son diplôme de premier dan, lui permettant d’avoir une reconnaissance nationale selon les politiques de Shotokan Canada. Photo Courtoisie

image