23 mai 2013
Les municipales 2013
Le maire Bernier tire sa révérence
Par: Le Courrier

La prochaine campagne électorale à la mairie de Saint-Hyacinthe se jouera sans celui qui occupe le fauteuil du maire depuis bientôt 21 ans. Claude Bernier a ouvert la séance publique de mardi en annonçant son retrait de la vie politique municipale.

Publicité
Activer le son

« Il y a des moments dans la vie où il est temps de terminer un chapitre pour se préparer à en écrire un autre (…). Il me reste quelques pages à écrire, quelques mois à la barre de notre ville et tout juste le temps de terminer certains projets, de rédiger le bilan des réalisations des six conseils que j’ai dirigés et de remercier le personnel de la Ville pour sa contribution exceptionnelle », a-t-il déclaré.Maintenant âgé de 73 ans, Claude Bernier en avait 53 lorsqu’il est parvenu à déloger le maire sortant, Clément Rhéaume, aux élections municipales de 1992. Issu du milieu scolaire, il a enseigné durant huit ans au primaire et au secondaire avant d’oeuvrer durant 26 ans comme directeur d’école, dont les 14 dernières à la polyvalente Hyacinthe-Delorme.« Mes convictions ont toujours été les mêmes tout au long de ma carrière publique de 55 ans : servir avec rigueur, objectivité et intégrité. C’est avec le sentiment d’avoir fait ma part à titre de citoyen bâtisseur de notre société maskoutaine que je prends une retraite de la vie publique. Je pourrai maintenant prendre le temps de vivre avec ma famille et mon épouse Louise, avec mes deux enfants et quatre petits-enfants dans l’une des meilleures villes du Québec, où il fait bon vivre. À ceux et celles qui ont le goût de mettre l’épaule à la roue dans le développement de leur ville, je dis : impliquez-vous. Nous avons besoin de vous. L’expérience politique municipale a été pour moi la période la plus formidable qu’il m’a été donné de vivre. Un grand merci », a-t-il conclu. Les membres du conseil se sont aussitôt levés pour l’applaudir chaleureusement. Absente mardi, seule la conseillère du district Saint-Sacrement, Brigitte Sansoucy, n’a pas assisté à ce moment historique.Le conseiller du district La Providence, Bernard Barré, a par la suite rendu hommage au maire Bernier, vantant son honnêteté et sa très grande disponibilité. « Votre belle voiture est très souvent devant l’hôtel de ville. D’ailleurs, ça m’inquiète un peu d’apprendre que votre épouse va maintenant vous voir plus souvent (…). En tout cas Monsieur le Maire, vous pouvez être fier de vos 21 ans à la mairie. Le défi de votre successeur sera de faire aussi bien que vous », lui a lancé Bernard Barré.« Ce fut un travail d’équipe. Ce qu’on a fait, on l’a fait ensemble », lui a répondu Claude Bernier.

image