31 mai 2012
Le maire Roger attend Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier
Claude Roger, maire de La Présentation.

Claude Roger, maire de La Présentation.

Il y a déjà un bon moment que la municipalité de La Présentation attend que Saint-Hyacinthe se branche dans le dossier de la desserte en égout du secteur Laframboise, Petit-Rang et Petits-Étangs. Le dossier est sur la table depuis deux ans, a confirmé le maire de La Présentation, Claude Roger.

« Ça fait longtemps que ça mijote. On est prêt, la Ville a déjà fait tous les plans pour ça, mais ça prend des ententes avec Saint-Hyacinthe », a expliqué le maire Roger.

Il a révélé qu’au cours des deux dernières années, il avait suivi le projet de très près et discuté fréquemment avec le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau, de même qu’avec le directeur du service du Génie, Pierre Gabrielli. Il a précisé que ce sont les études réalisées par la Ville qui ont permis de déterminer que les eaux usées de la quasi totalité des propriétés du secteur Petits-Étangs, Petit-Rang et d’une partie du boul. Laframboise pouvaient s’écouler naturellement vers La Présentation.Il se souvient que l’automne dernier, M. Bilodeau lui avait mentionné que sur le plan technique, rien n’accrochait, mais qu’il leur restait « à attacher le côté politique ». Et puis ce printemps, il a été informé comme tout le monde que le projet ne se réaliserait pas. « J’ai été très surpris », assure M. Roger.Il a signalé qu’outre les gens du secteur Saint-Thomas-d’Aquin, bon nombre de ses propres concitoyens habitant le même secteur réclament l’égout. Ce sont 50 propriétaires du rang des Petits-Étangs, côté nord, de la route 137 et des rues Charles-Gauthier et Laframboise. Avec la partie Saint-Hyacinthe, cela fait une centaine de propriétés à raccorder au réseau d’égout de La Présentation. Et plus il y aura de participants au financement du projet, moins cher il en coûtera à chacun d’eux.« C’est un gros projet!, soutient le maire Roger, qui demeure confiant malgré tout. La Ville va dire « oui ». Pourquoi dirait-elle « non »? Elle n’a aucune raison. »

image