2 juin 2011
Le marché de l’emploi va bon train
Par: Nicolas Dubois

La région de Saint-Hyacinthe est bel et bien sortie de la crise économique. Selon une récente étude d’Emploi-Québec, la création d’emplois se porte bien dans la municipalité régionale de comté (MRC) des Maskoutains.

Publicité
Activer le son

Au cours des douze mois précédant l’enquête, les entreprises de la MRC ont procédé à plus de 3000 embauches. De ce nombre, le tiers constituait de nouveaux postes alors que les deux tiers étaient plutôt liées à des remplacements.Les métiers les plus demandés sont les postes de caissiers, vendeurs de commerce de détail et serveurs en restauration. Il y a également une très forte demande pour les charpentiers-menuisiers ainsi que pour les enseignants au niveau collégial, en raison bien évidemment de la présence du Cégep de Saint-Hyacinthe. De nombreux emplois liés au secteur de la santé, comme des postes de préposés aux bénéficiaires et d’infirmiers, sont également disponibles. Fait à signaler, l’étude démontre que 60 % des postes à combler n’exigent aucune expérience particulière. Certains employeurs auraient même de la difficulté à recruter du personnel, note l’étude d’Emploi-Québec : « Près de 15 % des entreprises ont eu des postes vacants affichés pendant au moins quatre mois, avant d’être en mesure de les pourvoir », a précisé Régis Martel, économiste au sein de l’agence gouvernementale. Le taux de chômage en Montérégie est actuellement évalué à 7 %. Selon M. Martel, le retrait des baby-boomers du marché du travail fera en sorte que le nombre de postes disponibles va grandement augmenter au cours des cinq prochaines années. @NOM fin:N.D.

image