9 novembre 2017
Au troisième trimestre de 2017
Le marché immobilier résidentiel est au beau fixe
Par: Olivier Dénommée

La Chambre immobilière de Saint-Hyacinthe vient de publier les statistiques du marché immobilier résidentiel de l’agglomération de Saint-Hyacinthe, établies d’après la base de données provinciale Centris® des courtiers immobiliers. Ainsi, 102 ventes résidentielles ont été réalisées au cours du troisième trimestre de 2017, soit un résultat stable par rapport au même trimestre en 2016.

Publicité
Activer le son

Le nombre de transactions de maisons unifamiliales a bondi de 16 % alors que 67 maisons ont changé de mains de juillet à septembre. L’activité était toutefois en baisse dans les segments de la copropriété et du plex : 23 copropriétés ont changé de mains, contre 24 à la même période l’an dernier, et 12 petits immeubles locatifs de deux à cinq logements ont été vendus, soit 8 de moins qu’au troisième trimestre de 2016.
Par ailleurs, le nombre de propriétés à vendre (450 inscriptions en vigueur), toutes catégories confondues, a légèrement augmenté de 3 % au cours du troisième trimestre. Il s’agissait de la deuxième augmentation trimestrielle consécutive des inscriptions, après neuf trimestres de baisses.
Le prix médian des unifamiliales a progressé de 2 % sur un an, la moitié des maisons ayant été vendues à un prix supérieur à 220 000 $.
« Les conditions du marché de la revente demeurent équilibrées à Saint-Hyacinthe pour l’unifamiliale, mais à l’avantage des acheteurs pour la copropriété et le plex », constate Stéphane Arès, président de la Chambre immobilière de Saint-Hyacinthe et porte-parole de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) pour cette région. « Ainsi, en comparaison des autres catégories, les délais de vente sont beaucoup plus courts pour l’unifamiliale, dont le délai de vente moyen était de 99 jours [-10 jours] au troisième trimestre. Par contre, ajoute-t-il, les vendeurs de copropriétés doivent être plus patients, puisque le temps nécessaire pour qu’une telle propriété trouve preneur avoisine les 150 jours depuis le début de l’année. »

image