13 décembre 2018
Le Noël d’Anne-Lune
Par: Maxime Prévost Durand

Anne-Lune et son lutin coquin Balthazar ont enregistré la chanson « Père Noël arrive ce soir », puis en ont fait un vidéoclip. Ils ont même reçu la visite du père Noël sur le plateau! Photo gracieuseté

C’est devenu une véritable tradition pour Anne-Lune. Chaque année, avec son lutin coquin Balthazar, elle dévoile une nouvelle chanson de Noël pour plonger ses petits admirateurs dans l’esprit des Fêtes. Cette année ne fait pas exception, alors qu’elle reprend « Père Noël arrive ce soir », une chanson pour laquelle elle a tourné un vidéoclip fort amusant en vue de l’arrivée du père Noël.

Publicité
Activer le son

Cette pièce est la cinquième qu’Anne-Lune lance en lien avec Noël. Elle succède à la chanson originale « J’ai hâte à Noël » qu’elle avait proposée l’an dernier. Celle-ci était également accompagnée d’un vidéoclip tourné à Saint-Liboire devant l’une des plus belles maisons décorées.

« Avant, j’étais un peu comme le Grincheux quand Noël arrivait, avoue Anne-Lise Nadeau, qui se met dans la peau d’Anne-Lune pour le plaisir des tout-petits. Mais depuis que je me suis mise à faire mon spectacle de Noël il y a quelques années, ça m’a aidée à me mettre dans l’ambiance des Fêtes tôt et à l’apprécier plus. Dans le spectacle, j’essaie de redonner le sourire à Balthazar, qui n’a pas le cœur à la fête. À force de convaincre les enfants de convaincre Balthazar d’aimer Noël, j’ai réussi à me convaincre moi aussi », lance-t-elle en riant.

« Père Noël arrive ce soir » est d’ailleurs l’une des chansons que l’on retrouve dans ce spectacle. Celui-ci est présenté dans différentes villes de la province, que ce soit dans les écoles, les garderies et les CPE ou encore lors d’événements spéciaux.

Pour mettre la chanson en images, Anne-Lise Nadeau a mis la main à la pâte en construisant elle-même certains éléments du décor, comme le grand mur de briques et le foyer en arrière-plan.

« J’appelle ça du bricolage de clip, dit-elle avec le sourire dans la voix. Il y a une grande fierté que l’on ressent lorsqu’on a terminé. En mettant les efforts, on arrive à un beau résultat. »

Pour y arriver, elle a laissé libre cours à son imagination et elle s’est surtout permise de faire des essais et erreurs dans le processus.

« C’est quelque chose que je veux enseigner aux enfants. Avec leur imagination, ils doivent se permettre d’essayer des affaires et se donner le droit de faire des erreurs avant d’arriver au résultat final. »

La magie du vidéoclip a opéré à Saint-Damase, où elle réside depuis quelques années. Si elle déploie son univers chez elle la plupart du temps, Anne-Lise Nadeau a cette fois demandé à la municipalité de lui prêter un local pour le tournage. Celle-ci a accepté de lui ouvrir les portes de l’une de ses salles pendant deux journées.

En plus de Balthazar, les marionnettes Lili-Pois et Wilner sont aperçues dans le vidéoclip, tout comme le conjoint d’Anne-Lise, Jean-François Munger, qui a accepté de jouer le rôle du père Noël. Pour visionner le vidéoclip, on peut visiter la page YouTube d’Anne-Lune ou se rendre au www.anne-lune.com.

image