16 janvier 2014
Histoire et patrimoine de Saint-Hyacinthe
Le patrimoine en lumière grâce à Jean-Pierre Bourbeau
Par: Le Courrier
Jean-Pierre Bourbeau a toujours eu un intérêt pour l'histoire. Il écrit d'ailleurs toujours des articles pour la Société d'histoire de la Rivière-du-Nord à Saint-Jérôme.

Jean-Pierre Bourbeau a toujours eu un intérêt pour l'histoire. Il écrit d'ailleurs toujours des articles pour la Société d'histoire de la Rivière-du-Nord à Saint-Jérôme.

Publié en 2009, Saint-Hyacinthe, au fil des expériences s’inscrit dans la collection 100 ans noir sur blanc des Éditions GID. C’est au bout d’un travail acharné de deux ans de recherche et d’édition que Jean-Pierre Bourbeau, un Maskoutain d’origine maintenant domicilié à Laval, a fait paraître cet ouvrage dans lequel il présente le Saint-Hyacinthe d’autrefois entre 1860 et 1960.

Publicité
Activer le son

À sa manière, l’auteur et psychologue de métier a tenté de laisser un héritage certain sur un endroit qu’il a toujours apprécié, sa ville d’origine. Il s’agit du 27 e livre de la collection.

Jean-Pierre Bourbeau, passionné d’histoire et propriétaire d’une importante collection de cartes postales anciennes de différentes régions qui l’ont marqué, s’est servi de plusieurs de ses propres documents pour procéder à la rédaction du livre documentaire.« J’ai toujours été un passionné d’histoire, a confié l’auteur. À notre époque, les images sont très importantes. Les gens aiment voir plutôt que de lire, surtout quand on parle d’histoire. C’est un format qui me convenait bien et dans cette réalisation j’ai pu y intégrer ma vision des choses quant au développement de Saint-Hyacinthe à travers la diversité des images choisies. »On retrouve à l’intérieur des 205 pages autant de moments de joie que de déception. De l’incendie du Collège Sacré-Coeur en janvier 1938, en passant par la présentation de personnages connus, de photos qui relèvent du culturel et de l’industrie, jusqu’à la façon de procéder sur les terres agricoles.« Luc Cordeau et Anne-Sophie Robert du Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe m’auront été d’une très grande aide dans la réalisation de ce recueil. J’ai aussi pu puiser un bon nombre de photos dans ma collection personnelle qui doit contenir quelque 600 clichés ainsi que certaines pièces de collectionneurs privés. Les archives du Clairon ont aussi été une excellente source d’information. »

Au fil du changement…

Quand on demande au Maskoutain comment il considère le Saint-Hyacinthe d’aujourd’hui, il se dit un peu déçu. Il remarque, entre autres, le manque d’homogénéité à travers la ville.

« Quand le développement autour de la voie ferrée a débuté, on a peu à peu délaissé la partie basse de la ville, a-t-il déploré. Je redoute la destruction du patrimoine bâti avec le déclin du centre-ville. Les infrastructures représentent notre histoire, il faut les protéger! Je suis un peu nostalgique du vieux Saint-Hyacinthe, où l’esprit de fête rassemblait tout le monde », a maintenu le psychologue.Les Éditions GID se spécialisent dans les ouvrages qui traitent de l’histoire et du patrimoine. Pour plus d’informations concernant le livre Saint-Hyacinthe, au fil des expériences et la collection 100 ans noir sur blanc, consultez le www.leseditionsgid.com

image