17 juillet 2014
Le pissenlit
Par: Martin Bourassa

À l’amuseur public

À l’amuseur public

Encore cette année, les Maskoutains ont pris beaucoup de plaisir à envahir la rue Des Cascades à l’occasion de la traditionnelle braderie du centre-ville. Le soleil et les aubaines étaient au rendez-vous. Rien à dire là-dessus. Seul petit bémol, l’animation de rue. Je pense en particulier à un jeune amuseur public qui en a mis un peu plus que nécessaire pour animer la principale artère commerciale et attirer la clientèle. Afficher sa joie de vivre et son exubérance est une chose, mais encore faut-il savoir rester dans les limites du bon goût. Sans pour autant étouffer son entrain et sa créativité, il faudrait peut-être lui apprendre à doser un tout petit peu.

image