5 novembre 2020
Incendie au Domaine de l’érable
« Le plan A, c’est de reconstruire »
Par: Olivier Dénommée

Si le Domaine de l’érable représente beaucoup de souvenirs heureux pour bien des gens au fil des 47 dernières années, les images de cette fameuse salle de réception en cendres font mal à la famille Bazinet, qui n’a pas encore décidé si elle allait reconstruire. Cette photo a été prise par Gilles Landry lors d’une récente sortie en paramoteur. Photo Gilles Landry

Une semaine après le violent incendie qui a détruit la majeure partie du Domaine de l’érable situé dans le secteur Sainte-Rosalie, il est encore trop tôt pour savoir ce que la famille Bazinet, gérant les lieux depuis 47 ans, va faire quant à l’avenir de l’entreprise familiale. L’option de tout reconstruire semble toutefois loin d’être exclue.

Publicité
Activer le son

LE COURRIER s’est brièvement entretenu avec Michaël Bazinet, copropriétaire du Domaine de l’érable, en début de semaine. Celui-ci s’est avoué encore ébranlé par les événements du 27 octobre. « C’est encore un peu émotif… J’ai été au Domaine [dimanche] pour aller chercher quelque chose dans le garage et j’ai eu un pincement au cœur de voir ce qui en reste après l’incendie. »

Le matin du sinistre, il avait été informé vers 8 h 15 qu’un incendie faisait rage depuis une demi-heure au Domaine de l’érable, mais ce n’est qu’une fois arrivé sur place qu’il a constaté l’ampleur des dégâts. Depuis, les discussions se multiplient chez les Bazinet pour décider de la suite des choses quant à l’avenir de cette véritable institution maskoutaine.

« Aucune décision n’est encore prise, mais c’est sûr que le plan A, c’est de reconstruire le plus rapidement possible. La décision dépendra encore de plusieurs facteurs, mais toute la famille est zmotivée malgré les événements », soutient Michaël Bazinet, qui partage la direction du Domaine de l’érable avec sa sœur Chantal après avoir pris le relais de leur père, Réjean Bazinet, toujours bien présent au sein de l’entreprise.

M. Bazinet en profite pour remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont participé à la belle vague d’amour et de solidarité sur les réseaux sociaux dès que les reportages sur l’incendie ont été mis en ligne. « Ça a été touchant de lire tous les souvenirs que les gens gardent de leur passage au Domaine et, même si on n’a pas répondu à tout le monde, on a tout lu. Merci à tous », lance-t-il, assurant que ceux qui avaient déjà réservé une salle au Domaine de l’érable en 2021 seront les premiers informés de la décision lorsqu’elle sera prise.

image