21 mars 2019
Le plus gros spectacle de Marie-Mai
Par: Le Courrier

Marie-Mai salue son retour sur la scène en grand avec la plus grosse production de sa carrière pour la tournée Elle et moi. Photo gracieuseté

Après avoir salué son retour sur la scène en grand au Centre Bell et au Centre Vidéotron avec des mégaproductions, Marie-Mai a repris la route du Québec dans les dernières semaines pour la tournée suivant la parution de son plus récent album, Elle et moi. Avec le plus gros spectacle de sa carrière, l’artiste chouchou du public québécois met le paquet et ne fait pas dans la demi-mesure, comme elle viendra le démontrer lors de deux soirées, les 30 et 31 mars, au Centre des arts Juliette-Lassonde.

« Je voulais présenter dans les salles du Québec un show qui soit d’aussi gros calibre que ceux qu’on a faits au Centre Bell, soutient la chanteuse de “Je décolle” et “Empire”, dans un entretien téléphonique avec LE COURRIER. Pour la première fois, on a des écrans avec des projections sur la scène, en plus de super beaux éclairages et d’un décor épuré. »

Que ce soit devant un Centre Bell de 10 000 personnes ou dans une salle remplie à craquer de 600 personnes, l’énergie reste la même pour Marie-Mai, qui se donne corps et âme chaque fois qu’elle monte sur une scène. « Il n’y a pas de différence pour moi au niveau de la performance, je me donne toujours à 500 %. Les gens ont droit à un show spectaculaire et c’est quelque chose que je ne prends vraiment pas à la légère. »

Il faut dire qu’il y avait longtemps qu’elle ne s’était pas lancée dans une aussi grosse tournée. « Ça doit faire presque cinq ans, souligne-t-elle. Pourtant, c’est la chose que j’aime le plus! Je suis vraiment excitée, ça fait longtemps que je l’attendais. C’est presque un soulagement quand ça devient réel. »

Bien des choses ont changé durant ces cinq années. Il y a eu deux séparations ultramédiatisées, l’une personnelle (Fred St-Gelais) et l’autre professionnelle (Productions J), puis il y a eu sa nouvelle relation avec David Laflèche, la maternité et la naissance de sa petite Gisèle. Tout ça se reflète dans sa musique, que ce soit dans les paroles des chansons ou dans le changement de son qui s’est opéré, avec une touche plus électro pop que la pop rock à laquelle elle nous avait habitués.

Durant cette pause, où on l’a vu notamment comme coach à La Voix junior, Marie-Mai avoue avoir pris du recul par rapport à sa carrière et a remis certaines choses en perspective. Ce temps d’arrêt lui a été bénéfique, estime-t-elle.

« J’ai toujours apprécié ce qui m’arrivait, mais tout allait tellement vite. Sans le tenir pour acquis, je pense que je ne le vivais peut-être pas à 3000 % à la fin, tandis que là, j’avais hâte de revenir. Ça faisait longtemps et je le vis vraiment à fond. »

image