25 janvier 2018
Le pont de la Seigneurie-de-Maska
Par: Le Courrier
Photothèque | Le Courrier ©

Photothèque | Le Courrier ©

La Commission de toponymie du Québec a finalement exaucé le vœu que lui avait exprimé la Ville de Saint-Hyacinthe en décembre 2016 au sujet du pont de l’autoroute 20 qui enjambe la rivière Yamaska et qui était demeuré sans nom jusqu’ici. Les membres de la Commission ont rendu officielle l’appellation « pont de la Seigneurie-de-Maska » pour identifier cette structure à deux tabliers, tel que le suggérait la Ville. Sur la fiche descriptive, la Commission souligne que le nom du pont rappelle celui de la seigneurie qui se trouvait à proximité et dont le peuplement a donné naissance à Saint-Hyacinthe. « En 1748, la Seigneurie est d’abord concédée à François Rigaud, seigneur de Vaudreuil. En 1753, il la vend à Hyacinthe-Simon Delorme. Le nom Seigneurie de Maska apparaît dès 1758, dans une ordonnance de l’intendant Bigot. Il est fort probable que le nom ait été en usage avant », peut-on lire sur le document.

image