26 mai 2016
Le printemps : moment idéal pour vérifier l’état du toit et du système de drainage
Par: Le Courrier

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) tient à rappeler aux propriétaires que le printemps est le moment idéal pour effectuer une vérification de l’état de la toiture et du système de drainage de leur habitation.

Publicité
Activer le son

L’Association propose divers conseils judicieux aux propriétaires afin que la vérification soit faite de manière minutieuse et que les correctifs nécessaires soient apportés, le cas échéant.

La toiture : une inspection visuelle?

La toiture d’une habitation est soumise à bien des maux, notamment le gel et l’accumulation de neige durant la période hivernale. Les bardeaux qui la recouvrent sont bien souvent les premiers à subir les conséquences du climat québécois.

L’Association recommande donc d’inspecter visuellement l’état de la toiture lors de la fonte des neiges. Voici quelques éléments à considérer :

– Y a-t-il des traces de condensation qui sont apparues dans l’entretoit?

– Est-ce qu’il y a des bardeaux qui ondulent ou qui perdent de leurs granules?

– L’isolant de l’entretoit est-il humide, voire détrempé?

– Y a-t-il des traces d’infiltration d’eau?

Le système de drainage : une vérification d’indices suspects?

Le système de drainage a pour principale fonction de capter l’eau dans la partie inférieure des fondations afin qu’elle ne s’accumule pas dans le sous-sol.

Il existe plusieurs indices à surveiller qui pourraient indiquer un mauvais fonctionnement du drain :

– Le sous-sol indique-t-il un taux d’humidité anormalement élevé, et ce, de manière constante?

– Y a-t-il des traces d’eau au bas de la fondation?

– Le bassin d’évacuation déborde-t-il chaque fois qu’il y a de la pluie?

– Est-ce que la pompe élévatrice fonctionne constamment?

– Est-ce qu’il y a présence de suintement près des fissures de la dalle de béton?

– Y a-t-il des cernes blancs au bas des murs?

– Y a-t-il des traces d’infiltration d’eau?

« Si les propriétaires constatent des éléments suspects, nous leur suggérons de communiquer le plus tôt possible avec un entrepreneur reconnu. Celui-ci pourra évaluer la situation, poser un diagnostic et proposer des pistes de solution adéquates. Il est d’ailleurs préférable d’agir en amont des problèmes qui peuvent survenir, car généralement les travaux à effectuer sont plus onéreux lorsque les dommages sont faits, d’où l’importance de faire une vérification annuelle du toit et du système de drainage », affirme le vice-président Communication et Marketing de l’APCHQ, François-William Simard.

Pour avoir l’esprit tranquille, les propriétaires sont invités à confier leurs travaux de rénovation à un entrepreneur certifié par la bannière Réno-Maître de l’APCHQ. Cette certification donne l’assurance au consommateur que l’entrepreneur avec lequel il fait affaire est compétent et professionnel. Pour trouver un Réno-Maître dans leur région, les propriétaires sont invités à visiter APCHQ3D.com.

image