19 novembre 2020
Piétonnisation au centre-ville
Le rapport de Saint-Hyacinthe Technopole gardé secret
Par: Jean-Luc Lorry

Le projet pilote de piétonnisation de la rue des Cascades s’est tenu pendant cinq week-ends de quatre jours du 2 juillet au 2 août. Photothèque | Le Courrier ©

Il faudra faire preuve de patience avant de connaître le contenu du rapport commandé par la Ville auprès de l’organisme Saint-Hyacinthe Technopole sur le bilan de la piétonnisation temporaire de la rue des Cascades. Ce projet pilote s’est tenu pendant cinq week-ends de quatre jours au centre-ville du 2 juillet au 2 août.

Publicité
Activer le son

Lorsque LE COURRIER a demandé une copie de ce rapport, la Municipalité a justifié l’actuelle crise sanitaire pour retarder de plusieurs mois l’accès public au document.

« Vous comprendrez qu’en cette période de COVID, c’est un dossier qui n’a pas encore été soumis au conseil qui se penchera assurément là-dessus prochainement. On pourra vous contacter et vous transmettre l’information lorsque le sujet aura été analysé par les conseillers, peut-être davantage au printemps 2021 », a répondu Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville de Saint-Hyacinthe.

Projet controversé

Transformer la rue des Cascades en une rue piétonne est un projet qui a divisé les commerçants du centre-ville.

Au départ, il était question de fermer cette artère stratégique à la circulation pendant 12 semaines consécutives. L’annonce du projet avait provoqué un tel tollé que les élus s’étaient entendus à la fin mai sur une formule considérablement réduite. Début août, la Société de développement commercial (SDC) centre-ville avait dressé un sombre bilan de l’opération.

Le président de la SDC, l’homme d’affaires maskoutain Stephan Rhéaume, a confirmé ne pas avoir eu connaissance du rapport de Saint-Hyacinthe Technopole. « Après vérification, la SDC n’a pas reçu de copie de ce rapport. Nous le commenterons en temps et lieu », a mentionné brièvement M. Rhéaume.

Pour obtenir un bilan complet du projet pilote de piétonnisation de la rue des Cascades, la Ville avait mandaté Saint-Hyacinthe Technopole pour évaluer le projet.

« Tout au long du projet pilote, Saint-Hyacinthe Technopole sera régulièrement sur le terrain pour sonder les commerçants, restaurateurs, résidents, visiteurs et clients, ce qui nous permettra d’évaluer la réception face à cette expérience », avait indiqué le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, dans un communiqué de la Ville diffusé début juin.

Du côté de Saint-Hyacinthe Technopole, c’est mission accomplie. « Oui effectivement, le rapport est terminé et remis à la Ville de Saint-Hyacinthe. Notre mandat sur la rue piétonne est donc terminé », a confirmé dans un courriel Sylvain Gervais, directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole.

Opinion du conseiller Caron

Le conseiller du district Cascades, Jeannot Caron, qui est l’un des instigateurs du projet de piétonnisation, dit ne pas avoir eu connaissance du contenu du rapport. « Avec la pandémie, nous nous concentrons comme conseiller sur d’autres dossiers assez importants. Nous avons obtenu des bribes d’informations, mais nous n’avons pas eu connaissance du rapport complet », a indiqué Jeannot Caron, en entrevue au COURRIER.

Ce conseiller estime avec le recul que la piétonnisation de la rue des Cascades était la bonne chose à faire en période de pandémie. « Ce projet pilote permettait de déambuler en toute sécurité au centre-ville. Je crois que le secteur commercial n’est pas prêt à aller dans cette direction, mais la population oui. C’est un dossier à réévaluer avec tout le monde », conclut Jeannot Caron.

image