3 décembre 2020
Piétonnisation au centre-ville
Le rapport de Saint-Hyacinthe Technopole rendu public
Par: Jean-Luc Lorry

Le projet pilote de piétonnisation de la rue des Cascades ne semble pas près de revoir le jour, si l’on se réfère aux conclusions du rapport de Saint-Hyacinthe Technopole. Photothèque | Le Courrier ©

Alors qu’elle voulait attendre au printemps 2021, la Ville de Saint-Hyacinthe a finalement décidé de rendre public le rapport sur la piétonnisation temporaire de la rue des Cascades, qui s’est tenue pendant cinq week-ends de quatre jours du 2 juillet au 2 août.

Publicité
Activer le son

Commandé par la Ville auprès de l’organisme Saint-Hyacinthe Technopole, ce rapport dresse le bilan d’une enquête d’opinion effectuée à chaque période de piétonnisation.

Ce rapport démontre, données à l’appui, que ce projet pilote a eu un effet négatif sur les affaires des commerçants.Pour son enquête, Saint-Hyacinthe Technopole avait interrogé 107 commerces par le biais d’un sondage envoyé par courriel après chaque période de piétonnisation.

« Rares sont les activités mises sur pied dans le but d’aider les commerçants qui ont soulevé autant de passion. […] Le manque de préparation et de planification au départ a laissé la place à beaucoup d’improvisation. […] Aujourd’hui, plusieurs demeurent sensibles et irrités face à un tel projet. […] Une bonne préparation et, surtout, une consultation auprès du plus grand nombre possible de commerçants concernés deviennent des éléments incontournables pour s’assurer d’un minimum de succès », peut-on lire en conclusion de ce rapport d’une dizaine de pages.

Au fil des semaines, le nombre de commerçants qui ont répondu au sondage a également connu une forte décroissance passant de 74 la première semaine à 29 au terme du projet.

Le manque d’animation, de zones de repos et d’ambiance sont les principales critiques qui émanent des commerçants sondés par l’organisme.

Ainsi, à la question « Quelle est votre opinion face au projet pilote de la rue piétonne? », 20,3 % des marchands sondés se disaient très favorables au projet après le 1er week-end. Un chiffre qui a chuté à 3,5 % après le 5e week-end.

Chute des ventes

Le rapport indique également que les ventes ont diminué en raison du projet de piétonnisation. « Le groupe de commerçants qui a connu des résultats de plus de 10 % à la baisse était de plus en plus nombreux à mesure que le projet pilote se prolongeait. Après le premier week-end, 33,8 % des commerçants avaient connu une baisse de plus de 10 % par rapport au mois précédent, alors qu’après le 5e week-end, ce pourcentage s’est élevé à 65,5 %. »

Visiteurs favorables

Pour connaître l’opinion des visiteurs, quatre représentants de la Société de développement commercial (SDC) centre-ville, de Saint-Hyacinthe Technopole et de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe ont interpelé 301 personnes qui circulaient dans la rue ou qui faisaient la file pour entrer dans un commerce. De plus, deux caméras avaient été installées au-dessus de la SAQ pour évaluer les variations d’achalandage. « Le nombre de visiteurs sondés a été nettement plus bas que prévu compte tenu du faible achalandage et des températures extrêmes », note le rapport.

Pourtant, le rapport souligne que, dans l’ensemble, les répondants se sont dits favorables à la piétonnisation de la rue des Cascades. « Même s’ils y sont venus en voiture, la disponibilité des places de stationnement ne semblait pas être un problème. »

Édition 2021 suspendue

La Ville a profité de la diffusion de ce rapport pour annoncer son intention de ne pas tenir une seconde édition de piétonnisation en 2021. Le rapport précise que les commerçants qui étaient défavorables face à une seconde édition sont passés de 39,2 % après le 1er week-end à 75,9 % à la fin du projet pilote.

« Une consultation auprès de l’ensemble des commerçants, avant la tenue d’un tel projet, favoriserait l’acceptabilité de leur part. L’impression de se faire imposer le projet a été un sentiment souvent énoncé », souligne le document.

« À la lumière des résultats de cette enquête d’opinion et face au climat persistant d’incertitude entourant la pandémie de COVID-19, le conseil municipal a convenu qu’il n’y aura pas de projet similaire de piétonnisation d’une portion de la rue des cascades durant l’été 2021. Le dossier sera réévalué par le prochain conseil si les conditions sont plus propices en 2022 », a indiqué le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, dans un communiqué diffusé mardi par Saint-Hyacinthe Technopole.

Les conseillers ont pris connaissance de ce rapport lors de la séance plénière du lundi 23 novembre.

image