24 janvier 2013
Hockey junior AAA
Le retour de Giroux inspire les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand
Jeff Scott a été l'unique marqueur des Lauréats dans une défaite de 2 à 1 aux mains des Panthères de Saint-Jérôme dimanche.

Jeff Scott a été l'unique marqueur des Lauréats dans une défaite de 2 à 1 aux mains des Panthères de Saint-Jérôme dimanche.

Le retour au jeu du gardien des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, Julien Giroux, a semblé inspirer ses coéquipiers puisque la formation maskoutaine a remporté son duel contre le Titan de Princeville 5 à 2, en plus de chauffer les Panthères de Saint-Jérôme, l’une des meilleures formations de la ligue, dans une défaite de 2 à 1.

publicité

Le gardien des Lauréats a effectué son retour devant la cage des Lauréats vendredi au Stade L.-P.-Gaucher dans le match les opposant au Titan. Giroux revenait d’une blessure qui l’a tenu à l’écart du jeu depuis la mi-novembre.

Le Titan s’est assuré de le tester dès son premier match puisque 53 lancers ont été dirigés vers lui. Giroux a passé le test haut la main et a été choisi joueur du match du côté des Lauréats alors qu’il n’a concédé que deux buts. « Je suis content de sa performance, a lancé l’entraîneur Stéphane Donais. Il a avoué lui-même avoir donné trop de rebonds en début de match, mais tout s’est replacé. »Le Titan en a profité pour marquer le premier but tôt dans la partie, par l’entremise de Julien Gauthier. Kevin Bergeron et Édouard Solis-Bergeron ont amorcé la riposte maskoutaine en fin de première période pour prendre une avance de 2 à 1.Deux autres filets ont été ajoutés par les Lauréats avant que Princeville ne puisse battre de nouveau Julien Giroux. Philippe Lévesque et Guillaume Côté ont chacun inscrit leur 9e filet de la saison, portant la marque 4 à 1. Lévesque en a remis en fin de match pour concrétiser la victoire des Lauréats 5 à 2.

Fière opposition face aux Panthères

La défensive et les unités spéciales ont fait défaut à quelques reprises cette saison chez les Lauréats, mais l’équipe a sorti un excellent match contre les Panthères de Saint-Jérôme afin de les limiter à deux buts. Cela n’a toutefois pas été suffisant pour aller chercher la victoire, le score final étant de 2 à 1 en faveur de Saint-Jérôme.

Olivier Daoust n’a pas tardé à placer les Panthères en avant dans la partie, déjouant Julien Giroux avec seulement 37 secondes d’écoulées au cadran. En mi-période, Daoust en a rajouté pour donner une priorité de deux buts aux siens.Au deuxième tiers, les Lauréats ont été punis à trois reprises, mais les Panthères ont été incapables de profiter de ces occasions. « Notre désavantage numérique a été très bon durant cette partie, affirme Stéphane Donais. On ne leur a pas beaucoup donné de chances de marquer. On savait que c’est une équipe de premier plan avec plusieurs attaquants à surveiller. »Avec 8 minutes à faire à la rencontre, Jeff Scott a réduit l’écart à un seul but grâce à un filet en avantage numérique qui portait le score à 2 à 1. Aucun autre but n’a été marqué par la suite.Bien que la victoire leur ait échappé, les Lauréats ont montré qu’ils peuvent rivaliser contre les meilleurs à l’approche des séries éliminatoires. « On peut être compétitif à chaque match si on fait attention aux petits détails. »Un week-end chargé est prévu pour le Cégep de Saint-Hyacinthe avec trois matchs en trois jours. Vendredi, ils visiteront les Maroons de Lachine, le lendemain, ils affronteront l’Inouk de Granby au Stade L.-P.-Gaucher à 20 h et dimanche, les Lauréats termineront la fin de semaine du côté de La Tuque pour y affronter les Loups.

image