3 novembre 2011
Football secondaire
Le rêve des Patriotes benjamins prend fin
Par: Maxime Desroches
La défensive des Patriotes cadets (en rouge) a contenu l'offensive de ses adversaires, dimanche, à l'ESSJ.

La défensive des Patriotes cadets (en rouge) a contenu l'offensive de ses adversaires, dimanche, à l'ESSJ.

Disputant à domicile la demi-finale du circuit RSEQ-Montérégie, les Patriotes benjamins de l’école secondaire Saint-Joseph ont été incapables de bâtir sur leurs récents succès et ont baissé pavillon par le pointage de 14-0 contre les Empereurs du Collège Letendre (Laval), dimanche.

Même s’ils ont livré un effort plus qu’honnête, les Maskoutains ont vu leur beau parcours s’arrêter, en grande partie en raison du manque d’opportunisme de l’attaque. Cette dernière n’a rien généré, en plus de causer quelques revirements dont Laval a tiré profit. Des blessures survenues au cours du match ont également causé des maux de tête au personnel d’entraîneurs.

« La défensive a tenu le fort du mieux qu’elle le pouvait. En ce sens, elle a été fidèle à elle-même. Toutefois, elle a simplement passé trop de temps sur le terrain », a noté l’entraîneur-chef des benjamins, Claude Gaudreau, saluant du même coup le travail remarquable des Vincent Palardy, William Pelletier, Samuel Vadnais et autres membres de l’unité défensive maskoutaine.« Les jeunes nous ont fait vivre de belles émotions. Nous avons de quoi être fiers de ce qui a été accompli, surtout pour une première saison en division AA. »

Les juvéniles seront de la finale régionale

Les Patriotes juvéniles ont quant à eux franchi la dernière étape les séparant d’une présence en finale régionale lorsqu’ils sont venus à bout des Castors de l’école secondaire Mgr-Euclide-Théberge (Marieville), 18-9, vendredi, à l’ESSJ.

Malmenée sur la première possession offensive des Castors, la défensive des Patriotes a ensuite retrouvé son aplomb et a défendu son territoire avec panache. Le point tournant de la rencontre est survenu lorsque les Maskoutains ont réussi à stopper l’attaque des visiteurs à une verge de la zone des buts. Xavier Lemieux et Samuel Larouche, auteurs d’une interception chacun, ont contribué à mater l’attaque aérienne de Marieville, tandis qu’Étienne Dubreuil et Victor Rocheleau ont eux aussi brillé.À l’offensive, Antoine De Tilly s’est démarqué en rejoignant la zone des buts à deux reprises. Son premier majeur est survenu sur une course de cinq verges, tandis qu’il a inscrit le second sur un jeu de passe et course de 45 verges.Philippe Pronovost Ducharme a converti les deux touchés de l’ESSJ, tandis que Philippe DuPaul a complété le pointage avec un placement et deux simples. Les Patriotes juvéniles disputeront la finale régionale aux Astérix de l’école Jean-Jacques-Bertrand (Farnham), demain, à 19 h, à Saint-Hyacinthe.

Les cadets font de même

Les Patriotes cadets n’ont quant à eux surpris personne en accédant à leur tour à la finale région du RSEQ-Montérégie. Ils ont aisément défait les Oursons de la Polyvalente Marcel-Landry (Iberville) par la marque de 55-18.

Un majeur d’Antoine Roger sur une passe de Marc-Antoine Guilbault, suivi de plusieurs savantes courses de Christophe Morin et Nicolas Desnoyers, ont procuré une avance confortable aux locaux dès le premier quart.La défensive maskoutaine a ensuite accordé un premier touché en six quarts de jeu. Les Oursons se sont rapprochés en atteignant une seconde fois la zone des buts, avant que William Breton accentue l’avance de l’ESSJ à 32-18 sur un jeu de passe bien construit avec Guilbault.Au retour de la mi-temps, l’unité défensive des Patriotes, avec Jeremy Morisette et Xavier Babineau, a refusé de céder à la menace d’Iberville. L’ESSJ a ainsi vogué vers un neuvième gain d’affilée. Les Patriotes cadets tenteront d’atteindre le Bol d’or lorsqu’ils se feront les hôtes des Incroyables de la Polyvalente J.-H.-Leclerc (Granby) samedi, à 10 h.

image