28 janvier 2016
L’équipe de ProCheer obtient son billet pour Orlando
Le rêve parfait de Perfect Dream
Par: Maxime Prévost Durand
Le rêve parfait de Perfect Dream

Le rêve parfait de Perfect Dream

Perfect Dream a épaté les juges dans une compétition dans le Rhode Island, lui permettant ­d’assurer sa place pour le Summit All-Star Cheerleading Championship. Photo Courtoisie

Perfect Dream a épaté les juges dans une compétition dans le Rhode Island, lui permettant ­d’assurer sa place pour le Summit All-Star Cheerleading Championship. Photo Courtoisie

L’équipe de cheerleading Perfect Dream du club ProCheer de Saint-Hyacinthe a mis la main au cours de la fin de semaine sur un laissez-passer pour le Summit All-Star Cheerleading Championship, une compétition internationale d’envergure qui se tiendra à Orlando, en Floride, à la fin avril.

Depuis deux ans, Perfect Dream est sur son nuage alors qu’elle remporte toutes les compétitions auxquelles elle participe. Cette séquence victorieuse a toutefois pris fin le weekend dernier lors d’une épreuve aux États-Unis, ­l’Athletic Championship, où l’équipe de ProCheer a dû se contenter du deuxième rang. Même si elle n’a pas triomphé, ­Perfect Dream a obtenu sa plus grande ­victoire en mettant la main sur un laissez-passer pour Orlando, son objectif ultime cette saison.

Seulement deux laissez-passer étaient remis aux meilleures équipes pour chacun des niveaux au terme de l’Athletic Championship, tenu à Providence, au Rhode Island.

Après avoir flirté avec le premier rang du niveau 2, toutes catégories confondues, lors de la première journée de ­compétition, l’équipe small senior de ­ProCheer a glissé au ­deuxième rang après son deuxième ­passage, à peine 0,05 point derrière l’équipe championne.

« On ne savait pas qu’on était en ­première place après la première journée, a avoué Jessika Gardner, ­entraîneuse-chef. On n’avait pas vu les pointages. »

Perfect Dream a livré une première ­routine sans faille avant de connaître des difficultés lors de la deuxième journée de compétition. Des chutes dans leur ­pyramide leur ont coûté plusieurs points. « Les filles étaient tristes après leur ­performance. On ne pensait pas finir ­aussi haut au classement », laisse tomber l’entraîneuse.

Lors du dévoilement du classement ­final, les membres de Perfect Dream ont explosé de joie en apprenant leur rang. « Ça fait deux ans qu’on travaille dans le but d’aller au Summit. On s’était inscrit dans deux compétitions aux États-Unis pour y accéder et on a ­réussi dès la première. C’est le plus grand accomplissement de ma carrière. C’est fou de dire qu’on va réaliser ce rêve-là », s’est exclamée Jessika ­Gardner, qui lançait il y a 10 ans le club ProCheer à Saint-Hyacinthe.

Question d’ajouter à la magie, le Summit All-Star Cheerleading ­Championship auquel participera Perfect Dream ce printemps se tiendra sur le site de Disney World. Quoi ­demander de plus?

image