24 janvier 2019
Le Salon de l’agriculture attire 13 372 visiteurs
Par: Jean-Luc Lorry

Le Salon de l’agriculture, qui s’est tenu récemment à Saint-Hyacinthe, a attiré 13 372 visiteurs cette année. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Jolco Équipements, dont le siège social est à Saint-Hyacinthe, commercialise le premier robot autonome mis au point pour l’élevage avicole. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le traditionnel Salon de l’agriculture, qui se tenait du 15 au 17 janvier à Espace Saint-Hyacinthe, a attiré 13 372 visiteurs.

publicité

Cette activité permet aux professionnels du monde agricole de découvrir en primeur les nouveautés dans le domaine de la machinerie, des technologies et des intrants.

« À chaque nouvelle édition, nous travaillons pour que nos visiteurs tirent le maximum de bénéfices de la plateforme d’affaires qu’est le Salon de l’agriculture », a indiqué par voie de communiqué Sophie Gendron, directrice générale de l’événement.

Dans le cadre de cette 33e édition, les organisateurs avaient programmé des conférences en début de journée.

Pour l’ouverture du Salon, John Parisella était venu partager sa vaste expertise en politique et en économie. Paul Beauchamp, premier vice-président d’Olymel, avait quant à lui tenu une conférence sur les accords commerciaux et la compétitivité des fermes québécoises dans un contexte de marché mondial.

« La très grande diversité des conférences et des exposants présents contribue positivement au processus décisionnel des agriculteurs et agricultrices dans leurs entreprises. Le Gala Cérès a été un des moments forts de cette édition », a souligné André Cécyre, président du conseil d’administration du Salon de l’agriculture.

Mario Côté honoré

Le Gala Cérès a honoré cette année Mario Côté, président et fondateur du Groupe Mario Côté.

Cette entreprise agroalimentaire fait partie des principaux joueurs au Québec en production porcine en détenant 10 % du marché.

Depuis 2005, le Groupe Mario Côté a diversifié ses activités en devenant propriétaire de Canards du Lac Brome.

Robot pour poulailler

Parmi les nombreuses innovations, Jolco Équipements, dont le siège social est situé à Saint-Hyacinthe, commercialise le premier robot autonome pour élevage avicole.

Ressemblant à une voiture téléguidée, ce robot se déplace de manière aléatoire dans un poulailler pour éviter que les poules demeurent statiques.

Ce petit engin électronique a été créé par l’entreprise française Tibot Technologies basée en Bretagne.

« Nous cherchions une solution pour faire bouger les animaux dans les poulaillers. L’objectif était d’avoir moins de pontes au sol et rendre les poules plus actives », a expliqué en entrevue au COURRIER Benoit Savary, président de Tibot Technologies.

Le prochain grand rendez-vous agricole dans la région est Expo-Champs qui se tiendra du 27 au 29 août à Saint-Liboire.

image