26 janvier 2017
Le Salon de l’agriculture attire plus de 10 000 visiteurs
Par: Jean-Luc Lorry
Ce robot autoguidé permet de repousser la nourriture des bovins dans une étable. Cet engin peut pousser jusqu’à 400 livres de ration alimentaire à une vitesse de 40 pieds par minute. Sécuritaire, ce robot se déplace via un aimant encré au sol. Sur la photo, Daniel Cormier, représentant chez Martel Équipements, une entreprise de St-Christophe d’Arthabaska qui commercialise cet équipement. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Ce robot autoguidé permet de repousser la nourriture des bovins dans une étable. Cet engin peut pousser jusqu’à 400 livres de ration alimentaire à une vitesse de 40 pieds par minute. Sécuritaire, ce robot se déplace via un aimant encré au sol. Sur la photo, Daniel Cormier, représentant chez Martel Équipements, une entreprise de St-Christophe d’Arthabaska qui commercialise cet équipement. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le géant mondial de la machinerie agricole, Case IH, a conçu un prototype de tracteur autonome commandé et contrôlé à distance dont on a retiré la cabine de pilotage. L’entreprise Case IH commercialise des tracteurs dont les commandes à bord sont de plus en plus informatisées développant ainsi l’autonomie de la machine. Photo courtoisie Case IH

Le géant mondial de la machinerie agricole, Case IH, a conçu un prototype de tracteur autonome commandé et contrôlé à distance dont on a retiré la cabine de pilotage. L’entreprise Case IH commercialise des tracteurs dont les commandes à bord sont de plus en plus informatisées développant ainsi l’autonomie de la machine. Photo courtoisie Case IH

Terminées les nuits blanches pendant la période de vêlage. Moocall est un module installé sur la queue d’une vache qui surveille les contractions de l’animal. L’appareil envoie un message texte à l’éleveur une heure avant le vêlage. De conception et fabrication irlandaise, Moocall est distribué par l’entreprise Premier Choix Agricole. Sur la photo, Jacob Morin, directeur de la succursale de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Terminées les nuits blanches pendant la période de vêlage. Moocall est un module installé sur la queue d’une vache qui surveille les contractions de l’animal. L’appareil envoie un message texte à l’éleveur une heure avant le vêlage. De conception et fabrication irlandaise, Moocall est distribué par l’entreprise Premier Choix Agricole. Sur la photo, Jacob Morin, directeur de la succursale de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Bugnot, une entreprise française qui se spécialise depuis plus de cent ans dans la fabrication de machinerie agricole propose pour le marché canadien un broyeur de pierres et un broyeur destiné aux produits forestiers. Sur la photo, à gauche, Philippe Goubau, directeur de Bugnot NA et Pascal Vannier, directeur des exports chez Bugnot France. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Bugnot, une entreprise française qui se spécialise depuis plus de cent ans dans la fabrication de machinerie agricole propose pour le marché canadien un broyeur de pierres et un broyeur destiné aux produits forestiers. Sur la photo, à gauche, Philippe Goubau, directeur de Bugnot NA et Pascal Vannier, directeur des exports chez Bugnot France. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le temps du Salon de l’agriculture sont regroupés sous un même toit de nombreux manufacturiers d’équipements agricoles, des semenciers ainsi que des institutions financières. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le temps du Salon de l’agriculture sont regroupés sous un même toit de nombreux manufacturiers d’équipements agricoles, des semenciers ainsi que des institutions financières. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La 31e édition du Salon de l’agriculture qui se tenait pendant trois journées consécutives à Espace Saint-Hyacinthe a attiré 10 018 visiteurs, un nombre quasi similaire à l’an dernier. Pour l’édition 2017, les agriculteurs ont pu découvrir de la machinerie souvent imposante qui regorge de technologie à la fine pointe. LE COURRIER a effectué une petite tournée du Salon. Quelques innovations ont piqué notre curiosité.

Publicité
Activer le son
image