14 juillet 2011
20e Tournoi national de soccer de Saint-Hyacinthe
Le soccer récréatif a la cote
Par: Maxime Desroches

C’est sous un soleil radieux que quelque 1 500 jeunes ont foulé les terrains de soccer maskoutains lors du Tournoi national de soccer de Saint-Hyacinthe, qui a eu lieu du 8 au 10 juillet.

Publicité
Activer le son

Cette année, 115 équipes des classes d’âge U7 à U17 ont pris part à la compétition et ont disputé un total de 202 parties. Les profits amassés lors de la fin de semaine serviront au financement des Loisirs Saint-Joseph.

« On peut parler d’une fin de semaine exceptionnelle, tant au plan de la température que de l’organisation. L’équipe de bénévoles a tout mis en oeuvre afin d’offrir aux jeunes une ambiance qui se compare en tout point à celle d’un tournoi de soccer compétitif », a confié le président du tournoi, Stéphane Adam.L’édition 2011 revêtait un cachet tout particulier puisqu’on y célébrait son 20e anniversaire en présence des bénévoles ayant contribué au succès et à la renommée du tournoi à travers les années. Avant les différents matchs de finale, les organisteurs ont procédé à une cérémonie de remise de médailles honorifiques à ces bénévoles qui n’ont pas ménagé les efforts afin d’offrir aux jeunes une expérience inoubliable.« C’est notre façon de dire merci à ces gens d’une grande compétence qui ont aidé à donner au Tournoi national sa stature et sa notoriété », a précisé M. Adam.Louise Belhumeur, Carole Morisod et Diane Harnois ont ainsi obtenu la mention d’honneur pour leur dévouement et leur implication, tandis que Marc Tétreault, Édith Paris, Johanne Delage, Ralph Gabriel et Denis Blanchette ont été honorés à titre de grands bâtisseurs.Cette année, plus de 50 des 115 formations présentes provenaient de l’extérieur de la ville, un ratio que Stéphane Adam estime satisfaisant, mais qu’il désire voir augmenter lors des prochaines éditions.« C’est non seulement un gage de santé et de succès pour le Tournoi national, mais également un défi supplémentaire pour les jeunes Maskoutains. »

Les gagnants

Du côté féminin, l’équipe du quartier Saint-Joseph s’est imposée en U17 en battant les Phénix de Farnham au compte de 2-0. En U14, ce sont les joueuses du Lib de Saint-Liboire qui l’ont emporté en disposant du Flash de Sainte-Julie par la marque de 1-0. En U12, Douville a raflé les honneurs en défaisant les Rebelles de Lachute 1-0 en tirs de barrage. Finalement, en U10, Saint-Joseph A a remporté une victoire décisive de 4-0 contre Groupe Robin Douville.

Chez les garçons, les Tigres de Saint-Liboire ont vaincu les Gladiateurs de l’Assomption par le pointage de 1-0 lors de la finale du U17. Les Rapides de Saint-Dominique ont triomphé dans la classe U14 aux dépens du Groupe Robin Douville, qu’ils ont battu 2-1. Assomption a eu besoin d’une fusillade pour venir à bout des Kiwis de Saint-Germain en classe U12. Saint-Joseph A a atteint la finale du U10, mais s’est effondré devant Knowlon Thunder Lac B, vainqueur au compte de 7-1.Des équipes des catégories U8 féminin, U7 et U8 masculin ont de leur côté pris part à un festival où elles disputaient deux parties chacune.Chez les garçons U8, Bourg-Joli a été particulièrement impressionnant, remportant notamment des victoires de 7-3 contre Sainte-Madeleine et 6-0 contre Sainte-Rosalie.En U8 féminin, Sainte-Rosalie a volé la vedette dans le groupe B, avec une fiche de trois victoires et aucun revers, en plus de marquer un total de 12 buts.Dans le groupe A de la classe U7 masculin, Bourg-Joli #2 a marqué 10 buts en seulement deux parties et a terminé le festival avec une fiche d’une victoire et une nulle.Pour la première fois cette année, les équipes championnes et finalistes se voyaient remettre une bannière pour leurs efforts. Dans la classe « festival », chaque enfant a reçu une mini-bannière.

image