6 octobre 2016
Le St-Hubert fait peau neuve
Par: Le Courrier
L’inauguration officielle s’est déroulée lundi soir, en présence de 425 invités triés sur le volet.  Photo Robert Gosselin / Le Courrier

L’inauguration officielle s’est déroulée lundi soir, en présence de 425 invités triés sur le volet. Photo Robert Gosselin / Le Courrier

Steve Deslauriers et Bernard Labbé ne sont pas peu fiers de leur nouvelle rôtisserie St-Hubert

Steve Deslauriers et Bernard Labbé ne sont pas peu fiers de leur nouvelle rôtisserie St-Hubert

Fruit d’un investissement de 3,5 M$ et au terme d’un chantier de six mois, la toute nouvelle rôtisserie St-Hubert de Saint-Hyacinthe a accueilli ses premiers clients mardi midi. La veille, pas moins de 425 invités VIP avaient participé à l’inauguration officielle, répondant ainsi à l’invitation des deux copropriétaires Bernard Labbé et Steve Deslauriers.

publicité

C’est un restaurant St-Hubert de nouvelle génération qui attend désormais la clientèle puisque celui-ci met à profit les plus récentes technologies, applications et concepts en matière de design et d’aménagement, autant en cuisine que dans les aires de restauration, que ce soit en salle à manger ou dans la partie pub.

« On a joué d’audace, affirment les deux associés. Nous sommes allés bien au-delà des attentes, des normes et des standards propres à la bannière St-Hubert. Nous avons pris le cadre et certaines idées appliquées ailleurs, mais nous avons complètement repensé l’intérieur et multiplié les innovations, même si certaines ne sont pas visibles au niveau de la ventilation de la récupération de chaleur ou même de nos fours à poulets. Il n’y a pas deux restaurants St-Hubert comme celui-ci au Québec. »

La clientèle du bar, où s’élève une spectaculaire cave à vins vitrée, jouit également d’une terrasse de 44 places, un luxe dont ne profitait pas l’ancien St-Hubert. Au niveau de la capacité, ce St-Hubert 2.0.dispose de 305 places assises. Il en a gagné 10 dans la partie bar et perdu huit en salle à manger. Les aires de circulation sont cependant beaucoup plus fluides que dans l’ancienne succursale.

La nouvelle bâtisse a aussi été conçue à partir d’une vision environnementale très affirmée, fidèle aux principes mis de l’avant par Steve Deslauriers. Une attention particulière a été accordée au confort des employés. Les cuisines sont maintenant climatisées, le personnel a accès à une terrasse de repos extérieure et une buanderie a même été aménagée afin de s’occuper sur place du nettoyage des uniformes.

Autant de délicatesses qui profiteront dorénavant aux 120 employés du restaurant, qui sont en hausse de 25 par rapport à l’ancienne brigade.

Rappelons que cette relocalisation a été rendue nécessaire par l’arrivée de l’hôtel Sheraton et du centre de congrès municipal qui s’élèveront bientôt à la place de l’ancienne rôtisserie. Cette dernière sera bientôt démolie. 

image