10 juin 2021
Projet Sélection
Le stationnement est vendu
Par: Rémi Léonard

Vue aérienne d’une portion du stationnement Intact qui vient d’être vendue par la Ville. Photothèque | Le Courrier ©

La plus récente perspective visuelle représentant le futur complexe Fridöm. Photo Groupe Sélection

L’une des dernières pièces du casse-tête entourant la venue du complexe Fridöm au centre-ville de Saint-Hyacinthe est maintenant assemblée. Le conseil a approuvé lundi la vente d’une partie du stationnement Intact, situé derrière le Centre des arts Juliette-Lassonde, à Groupe Sélection pour 1 M$.

Publicité
Activer le son

La transaction représente l’aboutissement de l’offre d’achat rendue publique en juin 2019 lors du dévoilement de la seconde mouture du projet. Comme prévu, le terrain vendu par la Ville couvre une superficie de plus de 2000 m2, soit la portion comprise entre les résidences de l’avenue Saint-François et l’axe de l’avenue Sainte-Anne, où l’on retrouve environ 190 places de stationnement.

Le conseiller du district Cascades, Jeannot Caron, a voté contre la résolution, indiquant qu’il n’était « pas d’accord avec l’entente » conclue avec le promoteur, mais sans préciser pourquoi. Interpellé par LE COURRIER, ce dernier a révélé que le conseil a consenti à couvrir les frais de décontamination du terrain jusqu’à concurrence de 100 000 $. Or, il devait s’agir d’une vente sans garantie légale et la Ville ne devrait pas avoir à payer ces coûts, selon l’élu du centre-ville. Même s’il indique que certains membres du conseil partageaient son avis, personne n’a exprimé ses préoccupations au moment du vote. En fait, aucune mention de cet élément n’a été faite en séance publique.

Invitée à confirmer les dires de M. Caron, la Ville a indiqué devoir attendre quelques jours avant de valider cette information puisque l’entente n’est pas encore officiellement signée.

Promenade et place des spectacles

En plus de cet espace vendu à Sélection, il est aussi prévu que le reste du stationnement derrière le Centre des arts se transforme éventuellement en une place des spectacles. Le maire Claude Corbeil a d’ailleurs réitéré ce lundi la volonté du conseil actuel de lancer la conception des plans et devis de la première phase du réaménagement de la promenade Gérard-Côté, qui inclut justement cette place des spectacles. Le premier volet vise aussi la promenade en tant que telle sur un parcours compris entre la future bibliothèque et le pont Morison, a-t-il précisé.

L’obtention de subventions gouvernementales demeure encore et toujours une condition pour la réalisation de ce vaste chantier évalué au total à 33 M$, et le conseil se montre « très actif » à ce chapitre, a assuré M. Corbeil.

Nouvelle acquisition

À cette même séance, le conseil a également autorisé une autre acquisition en bordure de la promenade, au 186-190 Saint-François, directement en face du futur complexe de Groupe Sélection. Le prix de vente a été fixé à 345 000 $ pour cet immeuble évalué à 272 900 $. Comme dans le cas des autres acquisitions réalisées dans ce secteur, l’objectif est de donner de l’espace pour le réaménagement de la promenade lorsque la réalisation du projet sera à l’ordre du jour.

image