16 juillet 2020
Le « summer vibe » de Charlène Blanchette
Par: Maxime Prévost Durand

Près de trois ans après le EP Fossiles, Charlène Blanchette vient de dévoiler « Billets », une nouvelle chanson à saveur estivale. Photo gracieuseté

En pleine journée caniculaire, vendredi dernier, Charlène Blanchette a lancé un tout nouveau morceau intitulé « Billets », qu’elle qualifie de « chanson de road trip, de liberté et de vacances ». Bref, tout indiquée pour l’été.

Publicité
Activer le son

Il s’agit du premier extrait d’un album à venir « vers la fin de l’année ou au printemps prochain », confie la chanteuse maskoutaine dans un entretien avec LE COURRIER.

Il y avait presque trois ans qu’elle n’avait pas dévoilé de nouvelle chanson originale, soit depuis la parution de son EP Fossiles à l’automne 2017. Elle avait toutefois lancé un remix de la chanson « Il a pris son fusil » l’an dernier.

Dès les premières notes de « Billets », on entend le virage musical que prend Charlène Blanchette, qui a longtemps décrit sa musique comme de la « pop à paillettes ». Le côté folk qui teintait sa pop laisse cette fois place à des sonorités électros plus marquées.

« C’est 100 % vers ça que je vais avec le nouvel album. Sur Fossiles, c’était déjà la direction que je prenais, mais il restait encore un côté folk. Là, il n’y a plus de guitare, c’est vraiment de la pop électro. C’est ce que j’écoute le plus comme musique. Avant, je ne faisais pas de la musique comme celle que j’écoute et, là, c’est ce que je voulais faire », raconte-t-elle.

Charlène Blanchette travaillait depuis près d’un an à la préparation d’un nouvel EP. Elle arrivait à l’étape d’enregistrer les voix lorsque la pandémie a frappé et a forcé la fermeture des studios. Malgré la déception de ne pas pouvoir finaliser le travail entamé, elle a profité de la situation pour composer d’autres chansons, si bien qu’à la réouverture des studios, en juin, elle en avait assez en banque pour pouvoir penser sortir un album complet plutôt qu’un EP.

L’auteure-compositrice-interprète s’est d’ailleurs empressée de reprendre l’enregistrement dès qu’elle l’a pu.

« Quand les studios ont rouvert le 1er juin, j’ai dit que je voulais avoir une toune prête en 10 jours pour pouvoir la sortir le plus rapidement possible. On a fait les voix, le mix et le mastering. Ensuite, ça prend environ un mois avant qu’elle puisse se retrouver sur les plateformes d’écoute. »

Le plan initial prévoyait qu’un premier extrait soit dévoilé en mai, mais les bouleversements ont changé l’échéancier… et même la chanson choisie pour ce premier extrait.

« Ce n’était pas supposé être celle-là que je sortais, mais j’avais envie de lancer une toune d’été », s’exclame la chanteuse pour justifier son choix d’aller avec « Billets », l’une des chansons qu’elle avait déjà écrites avant la pandémie.

Pour mousser la parution de cet extrait, un clip vidéo avec paroles (lyrics video) a été diffusé en ligne dimanche. Étant une voyageuse aguerrie, Charlène Blanchette y partage des images tirées de certains de ses voyages et d’autres filmées sur le bord de la piscine au chalet d’un membre de sa famille pour faire ressortir le côté estival.

Également derrière le vlog de voyages Paillettes et Passeport, la Maskoutaine devait se rendre au Cambodge et en Thaïlande dans les prochains mois, mais tout est tombé à l’eau. Elle profitera plutôt de la période estivale pour présenter dans ses vidéos différents endroits du Québec à visiter pour des excursions.

image