24 août 2017
Lot vacant sur des Cascades
Le terrain revendu 800 000 $
Par: Benoît Lapierre
Le terrain situé au 1600, rue des Cascades vient encore une fois de changer de propriétaire, cette fois au terme d’une transaction de 800 000 $.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le terrain situé au 1600, rue des Cascades vient encore une fois de changer de propriétaire, cette fois au terme d’une transaction de 800 000 $. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le terrain situé au 1600, rue des Cascades vient encore une fois de changer de propriétaire, cette fois au terme d’une transaction de 800 000 $.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le terrain situé au 1600, rue des Cascades vient encore une fois de changer de propriétaire, cette fois au terme d’une transaction de 800 000 $. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après une transaction entre sociétés apparentées qui en a fait grimper le prix à 850 000 $ en décembre 2016, le terrain vacant du 1600, rue des Cascades, face au Marché public, vient de faire l’objet d’une nouvelle vente.

publicité

Cette fois, c’est une entreprise montréalaise du nom de Les Propriétés Cons 2 inc., apparue au Registre des entreprises du Québec le 14 juillet 2017, qui en a fait l’acquisition au prix de 800 000 $. Le vendeur est une compagnie à numéro qui a pour président un certain Antonio Merulla, domicilié à Dorval.
M. Merulla avait acquis l’emplacement en septembre 2015 en versant 400 000 $ à un promoteur de l’Île-Perrot, Joe Lanni (Arona Construction), qui l’avait lui-même acheté de Mauro Baronne à l’automne 2011 pour la somme de 240 000 $.
C’est en réalisant une opération immobilière appelée « vente à soi-même » que M. Merulla, par l’entremise d’une compagnie à numéro qu’il venait tout juste de créer, avait fait passer le prix du terrain à 850 000 $ le 23 décembre 2016.
C’est une firme qui a pour représentants deux résidents de Hampstead, Michael Cons et Ronald Cons, qui vient de mettre la main sur l’immeuble pour la somme de 800 000 $. Le rôle d’évaluation de la Ville de Saint-Hyacinthe lui confère une valeur de 224 500 $, du moins pour le moment.
Vacant depuis l’incendie de l’édifice Cusson survenu le 1er janvier 2002, l’emplacement du 1600, des Cascades a fait l’objet de deux projets de construction, tous les deux morts dans l’œuf. Le premier avait été présenté à la Ville par Joe Lannie et son fils Marco en février 2012, et le second, par Antonio Merulla et son représentant, Pascal Berthomieu, de la firme two/6263, au cours de la période 2015-2016. En vertu d’une « dérogation mineure » obtenue par MM. Merulla et Berthomieu en juin 2016 pour un projet qui avait été présenté à la Ville, c’est un édifice de six étages (19 m) à utilisation mixte (résidentielle et commerciale) qui aurait pu être mis en chantier à cet endroit. Sans cette modification règlementaire qui ne visait que ce projet, la hauteur maximale autorisée serait demeurée de 15 m.
Reste à voir quelles seront les intentions des nouveaux propriétaires. S’ils présentaient eux aussi les plans d’un bâtiment de plus de 15 mètres de hauteur, ils pourraient profiter de la « dérogation mineure » autorisant un édifice d’une hauteur maximale de 19 m sur ce lot, a indiqué Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville de Saint-Hyacinthe.

image