11 septembre 2014
93 jours plus tard
Le tournoi de baseball moustique de Saint-Hyacinthe se termine enfin!
Par: Maxime Prévost Durand
L’équipe gagnante de la classe AA, les Red Sox des Laurentides. Photo Courtoisie

L’équipe gagnante de la classe AA, les Red Sox des Laurentides. Photo Courtoisie

La 29

publicité

« C’est la première fois que le tournoi se termine si tard », indique le coordonnateur du tournoi, André Beauregard. Par le passé, la finale a déjà dû être disputée à une date plus éloignée en raison du mauvais temps, mais jamais elle n’avait été jouée plus tard qu’à la fin juillet.

Ayant débuté le week-end du 6 juin avec le volet simple lettre, la 29e édition a été victime des caprices de Dame nature et de ses précipitations. Après une première fin de semaine bénie des Dieux, où le soleil accompagnait les joueurs des classes A et B, le scénario s’est gâté quand est venu le temps d’entamer le tournoi de la classe AA, le week-end suivant (13 au 15 juin).

De la pluie dès la première soirée d’activités, le 13 juin, ainsi qu’en avant-midi le 14, a perturbé l’horaire du tournoi, si bien que les organisateurs n’ont eu d’autre choix que de repousser les demi-finales et la finale à une date ultérieure.

Une première demi-finale, entre une équipe des Laurentides et une autre de la Mauricie, a pu être disputée le 27 juin. L’équipe des Laurentides l’a remporté et s’est qualifiée pour la finale.

La seconde demi-finale, mettant aux prises Boucherville et une formation de l’Outaouais, a toutefois été plus difficile à prévoir à l’horaire en raison des obligations des équipes.

« La problématique était aussi qu’on avait des équipes qui venaient de loin. L’Outaouais voulait revenir une seule fois pour disputer la demi-finale et, s’ils gagnaient, la finale la même journée. On devait donc trouver un moment où les trois équipes (Outaouais, Laurentides et Boucherville) étaient disponibles », raconte M. Beauregard.

La date du 27 juillet avait été avancée, mais encore une fois, le mauvais temps a forcé la main aux organisateurs qui ont dû repousser de nouveau la fin du tournoi. Samedi dernier, non sans peine, la dernière demi-finale ainsi que la finale ont enfin pris place. C’est qu’en journée, la pluie a fait des siennes de nouveau et a drôlement compliqué la tâche aux organisateurs, qui ont travaillé d’arrache-pied pour assécher le terrain.

Sur le coup de 20 h, la finale débutait. Les Laurentides ont finalement écrasé Boucherville, vainqueur 8 à 1 plus tôt contre l’Outaouais, par la marque de 15 à 0 pour être couronnés en moins d’une heure.

image