4 juin 2015
Défi Cubes énergie
L’école Douville réussit à dépasser son objectif
Par: Sarah Daoust Braun
Les élèves de l’école Douville ont crié de joie après avoir appris qu’ils passeront une fin de semaine remplie d’activités à Montréal pour récompenser leur performance au défi des cubes énergie.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les élèves de l’école Douville ont crié de joie après avoir appris qu’ils passeront une fin de semaine remplie d’activités à Montréal pour récompenser leur performance au défi des cubes énergie. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’école primaire Douville de Saint-Hyacinthe a terminé en 7

publicité

On pouvait lire la joie et l’excitation dans le regard des élèves de la 1re à la 6e année, et la fierté dans celui des enseignants au moment du dévoilement du palmarès, le 2 juin, dans le gymnase de l’école Douville. « C’est tout un événement. C’est très rassembleur pour les élèves et ça donne le goût de continuer », a souligné la directrice de l’école, Caroline Robert, visiblement heureuse.

L’établissement d’enseignement a réussi à accumuler 192 218 cubes tout au long du mois de mai, mois de l’activité physique, dépassant son objectif initial fixé à 175 000 cubes. L’ensemble des écoles participantes au Québec a amassé plus de 103 millions de cubes. Le but du défi des cubes énergie est d’encourager les élèves à bouger le plus possible pour lutter contre la sédentarité. Chaque tranche de 15 minutes consacrée à la pratique d’une activité physique par un enfant ou un membre de sa famille lui permettait d’obtenir un cube d’énergie, qu’il accumulait et consignait dans un cahier.

Les élèves de l’école Douville ont été particulièrement actifs. « Ce sont les élèves qui ont travaillé fort avec l’aide de leur entourage. Le fait d’atteindre notre objectif prouve une fois de plus que l’école Douville est capable de relever des défis, s’est enthousiasmé le professeur en éducation physique et principal instigateur du projet à l’école, Jean-François Garand. Il n’y a pas un cours d’éducation physique où on n’a pas parlé du défi en mai. »

Les élèves méritants ont remporté par tirage au sort un laissez-passer pour le Grand rassemblement qui se tiendra les 12 et 13 juin. En tout, 17 écoles, soit une par région administrative, seront présentes à l’événement. Les élèves auront entre autres l’occasion de dormir à Montréal et de passer une journée à La Ronde.

image