27 avril 2017
Entre les lignes
L’école Ricardo?
Par: Le Courrier

La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe recevra un peu plus de 12 M$ cette année pour rénover ses écoles, sur un plan provincial de 655 M$. Du montant octroyé à la CSSH, une somme de 5 M$ servira à bâtir une nouvelle école, du côté de Saint-Barnabé-Sud. Je ne suis pas assez vieux, ou ma mémoire n’est pas assez bonne (c’est une autre explication possible), pour me souvenir à quand remonte la construction de la plus récente école primaire à travers le territoire maskoutain. 

Le hic ou encore la déception, c’est que cette construction neuve n’est pas motivée par une explosion démographique retentissante, mais plutôt par l’état de décrépitude avancée de l’ancienne école. 

Il est vrai que nos écoles primaires ont de l’âge et dans bien des cas elles ont dépassé la durée de vie des bâtiments publics. Notre centre de congrès municipal en devenir aura une durée de vie utile de 40 ans, rappelons-le, ce qui explique pourquoi la ville s’empressera de le céder gratuitement à son partenaire Beauward.

En ce qui concerne nos écoles, elles tiennent le coup, même si elles accusent le poids des années et bénéficient d’un entretien, disons minimal dans l’ensemble. On saupoudre çà et là selon les urgences, même si les cégeps et les universités semblent avoir beaucoup plus de ressources et de latitude quand vient le temps d’ajouter ou d’agrandir un pavillon. Curieuse logique, car il ne faudrait certes pas négliger et sous-estimer le rôle et l’influence d’une école moderne, inspirante et fonctionnelle dans la réussite et la persévérance éducatives de nos plus jeunes.

Conscient de cette réalité, Québec a récemment confié à trois « vedettes » le mandat de réinventer l’école de demain, à savoir l’architecte Pierre Thibault, le sportif Pierre Lavoie et le chef Ricardo. On leur a octroyé 1,5 M$ par année accoucher d’un projet de lab-école. 

Nous sommes d’avis qu’il aurait été plus pertinent et utile de mettre cet argent dans la rénovation des écoles. Pourquoi ne pas demander à sœur Angèle de donner son opinion sur les plans de la nouvelle urgence de l’hôpital Honoré-Mercier tant qu’à faire…

image