12 décembre 2019
Au Défi futsal primaire
L’école Roméo-Forbes repart avec le bronze
Par: Maxime Prévost Durand

Les étoiles du FC Saint-Hyacinthe en ont mis plein la vue dans un match d’exhibition face au Sporting FC en ouverture de tournoi. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’équipe féminine compétitive de l’école Roméo-Forbes est montée sur la 3e marche du podium. Photo Facebook Association Défi futsal

Une équipe de l’école Roméo-Forbes est repartie avec une médaille de bronze au terme de la 11e édition du Défi futsal primaire, dont le tournoi était justement présenté pour une première fois en collaboration avec cette école maskoutaine, les 30 novembre et 1er décembre.

Publicité
Activer le son

La formation de Roméo-Forbes, en action dans la catégorie compétitive 5e et 6e année féminin, a connu un fort tournoi, n’encaissant qu’une seule défaite en cinq rencontres. Ce revers est survenu en demi-finale face aux éventuelles championnes, les Tornad’eau de l’école Au-fil-de-l’eau, de Mont-Saint-Hilaire. Roméo-Forbes avait été parfaite lors de la ronde préliminaire avec trois victoires et s’est reprise en finale pour le bronze avec un gain de 1 à 0.

Du côté masculin, les équipes des écoles Roméo-Forbes et Saint-Thomas-d’Aquin ont aussi bien fait en ronde préliminaire avec trois victoires en autant de matchs, avant de voir leur route s’arrêter en quart de finale.

Ces deux catégories sont les seules à avoir couronné des équipes championnes alors que le Défi futsal primaire a revisité sa formule afin d’offrir une plus grande place au volet festival. Dans la région, les écoles aux Quatre-Vents, Bois-Joli-Sacré-Coeur, Petite Académie, La Présentation, Roger-LaBrèque et Saint-Sacrement étaient de la partie.

Une légère augmentation

Au total, 70 équipes ont participé au tournoi maskoutain, représentant une légère augmentation – six équipes – par rapport à l’an dernier.

« Ça a bien été, on est bien contents du résultat et les jeunes aussi », a mentionné le président du conseil d’administration de l’Association Défi futsal, qui chapeaute le tournoi.

En laissant une plus grande place aux catégories participatives, le Défi futsal primaire souhaitait permettre à un plus grand nombre d’équipes de participer au tournoi. Il estimait même pouvoir accueillir jusqu’à 100 équipes.

« On ne savait pas comment les éducateurs physiques allaient réagir avec le changement dans la formule, a avoué M. Théoret. On a réussi à avoir plus d’équipes que l’an dernier, alors on est contents à ce niveau. […] Ça va être à nous d’aller en chercher encore plus l’an prochain. On va viser les territoires de Granby et Drummondville, où on retrouve peu de représentativité même si ce sont des villes proches de chez nous. »

Pour lancer le tournoi, un match d’exhibition entre le Sporting FC, une équipe de la Première ligue de futsal du Québec, et les étoiles du FC Saint-Hyacinthe a attiré bon nombre de spectateurs. La rencontre de haut niveau en a mis plein la vue et les joueurs maskoutains ont réussi à soutirer une victoire de 4 à 3 en tirs de barrage face à cette formation qui a participé au championnat canadien plus tôt dans l’année.

Une rencontre amicale impliquant le groupe de soccer inclusif que chapeaute l’Association Défi futsal a aussi animé la fin de semaine, où près de 115 matchs ont été disputés sur les différents plateaux utilisés dans le cadre du tournoi.

image