3 novembre 2011
Les Ateliers Transition
L’économie sociale à son meilleur!
Par: Le Courrier
Patrick Darrigrand, directeur général des Ateliers Transition

Patrick Darrigrand, directeur général des Ateliers Transition

En équilibre entre le monde des affaires et l’appareil gouvernemental, Les Ateliers Transition fournissent du travail à une clientèle aux prises avec des problèmes de santé mentale. Dans ce contexte, les défis à relever sont nombreux, constants, et souvent imprévisibles! « Nos employés doivent s’épanouir tout en apprivoisant le marché du travail ou en tentant de le réintégrer », explique Patrick Darrigrand, directeur général depuis 2004.

L’entreprise offre un service de sous-traitance industrielle pour différentes tâches : emballage, ensachage, étiquetage ou mise en valeur de produits. Elle compte actuellement 51 employés.

« Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux clients afin que tout notre monde travaille », raconte M. Darrigrand. Les contrats ainsi dénichés, 613 en 2010, ainsi que des dons ont rapporté le tiers du financement. Le reste provenait de l’Agence de la santé et des services sociaux dans une proportion de 41 %, de Service Canada, 17 %, et d’Emploi-Québec, 9 %. Le budget annuel de l’entreprise, constituée en organisme sans but lucratif, tourne autour de 500 000 $ depuis quelques années. « Le programme Action d’Emploi-Québec permet à des gens qui reçoivent de l’aide sociale de travailler chez nous afin d’acquérir de l’expérience. Ils obtiennent ainsi un supplément à leur chèque mensuel. Nous avons 13 personnes qui bénéficient de ce programme présentement. D’autres profitent d’une mesure appelée Contrat d’intégration au travail. Enfin, dans le volet occupationnel, les participants viennent ici pour travailler, bien sûr, mais surtout pour briser leur isolement », indique le directeur général des Ateliers Transition. Le milieu de travail est adapté, mais on y reproduit le plus fidèlement possible ce qui se déroule dans l’industrie. Une différence notoire, toutefois, une intervenante est en poste afin de soutenir l’évolution professionnelle et personnelle des clients-travailleurs. À certaines périodes de l’année scolaire, des jeunes de l’école René-Saint-Pierre se présentent aux ateliers en compagnie de leur professeur question d’être confrontés à la réalité d’un milieu de travail. Autre collaboration avec la Commission scolaire, des enseignants utilisent l’entrepôt de l’entreprise afin de donner une partie de la formation en conduite de chariot élévateur.

À la recherche de nouveaux locaux

Les Ateliers Transition sont présentement situés dans l’édifice de l’ancienne usine de Goodyear, à quelques pas de la gare. L’entreprise veut se relocaliser et elle a besoin d’une superficie de 12 000 à 15 000 pieds carrés.

« C’est un objectif important pour les prochains mois, tout comme celui de dénicher de nouveaux contrats afin de maintenir nos gens au travail. Il faut se battre constamment, avoue M. Darrigrand. Par contre, quand je revois d’anciens employés qui me disent à quel point leur passage chez nous les a aidés à cheminer dans le monde du travail, je suis satisfait. C’est une belle paye », dit-il. Fiche signalétiqueNom de l’entreprise : Les Ateliers Transition Dirigeant : Patrick Darrigrand Année de fondation : 1987 Municipalité : Saint-Hyacinthe Secteur d’activité : services aux entreprises Site Internet : www.atelierstransition.com

image