8 mars 2012
Le chef de la CAQ en tournée
Legault s’arrête à Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier

C’est en s’arrêtant à Saint-Hyacinthe que le Chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, a entrepris lundi matin la grande tournée des régions qui sera pour lui l’exercice préparatoire au congrès de son parti qui aura lieu à Victoriaville les 20 et 21 avril.

publicité

M. Legault, qui entend exploiter un thème différent à chacune des six semaines que durera son pèlerinage à travers le Québec, ne venait pas à Saint-Hyacinthe pour dévoiler l’identité de son candidat dans la circonscription. Il n’a pas parlé non plus de l’ex-député Claude L’Écuyer, qui avait été élu dans Saint-Hyacinthe aux élections du 26 mars 2007 sous la bannière de la défunte Action démocratique du Québec, qui a disparu dans la CAQ.

« Nous avons des noms, il y a quelques personnes intéressées, mais malheureusement, il n’y aura pas d’annonce cette semaine. Mais ça viendra au cours des prochaines semaines. Ce qu’on veut, ce sont les meilleurs candidats possible », a déclaré le chef de la CAQ. Il a révélé qu’à ce jour, 1 200 personnes s’étaient proposées pour défendre les couleurs de la Coalition et que le parti pouvait compter sur au moins un candidat potentiel dans chaque circonscription. Rappelant que la CAQ avait fait connaître tout récemment un premier groupe de six candidats, il a laissé entendre que d’autres présentations du genre allaient suivre. « Mais il y a des candidatures qui ne peuvent être annoncées qu’au déclenchement des élections », a-t-il souligné, précisant que des comtés de la Montérégie avaient été réservés à des candidats-vedettes parce que la CAQ s’attend à connaître le succès dans cette vaste région.François Legault avait choisi tout naturellement de parler d’économie et d’agriculture durant son passage dans la technopole agroalimentaire. Il a d’abord rencontré des représentants de l’Union paysanne avant d’aller visiter, rue Sicotte, les installations de la compagnie Cintech, une entreprise spécialisée dans le développement de procédés et de produits. Il a insisté sur l’importance de diversifier la production en agriculture. « Je retiens qu’il y a des défis énormes à relever dans le domaine agricole, mais que les producteurs font aussi face à des problèmes énormes », a-t-il résumé au point de presse.Il constate que mis à part les programmes offerts par la Financière agricole, les producteurs n’ont pas accès à du capital de risque. Pour éliminer cette lacune, il propose de faire d’Investissement-Québec un guichet unique accessible aux producteurs agricoles qui pourrait les aider à créer de nouveaux produits.Présentant son parti comme l’alternative entre la Parti libéral et le PQ, M. Legault a expliqué que la CAQ propose aux Québécois un « changement responsable » parce qu’elle « n’est pas au service des groupes de pression ». Il assure que sa formation gardera le cap sur ses autres engagements, comme l’abolition des commissions scolaires, le passage aux écoles autonomes et l’évaluation des enseignants.

image